Rodrigue Mugaruka, une chance pour le parc de Virunga

Dans Actualités, Environnement

Prix Goldman Environnemental 2017, le congolais Rodrigue Mugaruka en appelle à l’implication de la Cour pénale internationale pour lutter contre les crimes environnementaux en RDC. Cet ancien garde du parc national de Virunga, au cœur d’une controverse en 2013, a risqué sa vie pour faire reculer le pétrolier britannique SOCO International.

Le 24 avril, la Goldman Environmental Foundation a honoré l’engagement de Rodrigue Mugaruka Katembo dans la sauvegarde du parc de Virunga. En pleine controverse visant les autorités congolaises et la société SOCO décidées d’exploiter le pétrole dans cette aire protégée et classée patrimoine mondial de l’Unesco, le garde-parc a enquêté et dénoncé la corruption de nombreux acteurs.

Un courage qui a fait reculer SOCO dans le Virunga

Son courage, bien entendu soutenu par la mobilisation internationale, a permis en 2013, l’abandon de l’exploitation du pétrole par SOCO. Une première congolaise. Obstinée, l’entreprise britannique y a pris un mauvais coup pour son image.

Mais le garde-parc, aujourd’hui promu directeur du parc de l’Upemba dans l’ex-Katanga, n’est pas pour autant rassuré. Il demande que SOCO s’engage « par écrit qu’il ne reprendra pas ses explorations dans le parc et alentours ». Son doute est d’autant plus grand que les pressions sont multiples dans la région. Dans la vidéo de la remise de son prix, il affirme :

« Les ressources de cette forets sont dramatiquement convoitées » et subissent des pressions parmi lesquelles le braconnage, la pêche illicite et la déforestation couplées à des incitations ainsi que des décisions de certains décideurs corrompus qui, pour leurs intérêts égoïstes, autorisent des actes contraires à la loi du pays et des conventions internationales relatives à la conservation dans ces écosystèmes. »

Des tortures à la consécration pour Rodrigue Mugaruka

L’activisme de Rodrigue Mugaruka lui a valu une arrestation, et une torture. Mais libéré, il n’a pas renoncé. Aujourd’hui, il dit « Savourer ce moment précieux de ma [sa] vie ».

Dans son discours, lors de la remise de ce prix à San Francisco, aux Etats-Unis, le lauréat a plaidé pour que les gardes parcs aient des moyens matériels et financiers suffisants pour mener leur lutte. Il sait, en effet, combien les pressions d’argent, de corruption, sont importantes, lui-même ayant résisté, souligne un communiqué de presse de la Goldman Environmental Foundation.

Le parc de Virunga est une réserve importante de la biodiversité située au nord-est de la RDC. Il est célèbre pour abriter l’Okapi, mais aussi des gorilles et des hippopotames. Mais on y a trouvé aussi du pétrole au cœur de la controverse.

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

Vous pouvez aussi lire!

Katanga, coutumes

Coutumes et politique, le difficile choix des chefs en RDC

La tradition aux villageois et au village. Mais aux chefs traditionnels, accordez la politique et une belle vie en

Lire plus...
Jean-Claude Kazembe, Haut-Katanga

Haut-Katanga : Jean-Claude Kazembe tombe à la cour suprême

La Cour suprême de justice de RDC s’est déclarée incompétente pour statuer sur le contentieux électoral dans le Haut-Katanga.

Lire plus...
Katanga, Ikombi Moponda

Mgr Ikombi : Le Katanga est « tout un esprit »

Deux ans se sont écoulés depuis (2015) le découpage territorial qui a éclaté le Katanga en quatre provinces. Mais

Lire plus...

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders