Wembaday, le Festival musical dédié à Papa Wemba

Dans Actualités, Congo profond

Lubumbashi a célébré samedi le 29 avril la première édition Wembaday, le Festival musical dédié à Papa Wemba. L’événement a eu lieu au complexe omnisports Kiwele, au centre de la ville. Un hommage des artistes musiciens, mais aussi des sapeurs, peintres, danseurs et chorégraphes venus de Kinshasa.

C’est une journée dédiée à Papa Wemba, Wembaday, aux sonorités musicales locales qui dominé à Lubumbashi. Les stars locales se sont produites dans la cour de l’école Kiwele : Majoos, Nelson-TSH, P-Son, Gancy Stan, Abarankoy, Sando Marteau, …

Un hommage à Papa Wemba

Ils ont tous, à tour de rôle, interprété des chansons de la discographie de Papa Wemba. Chaque artiste a imaginé à sa manière son hommage à cette « icône de la Rumba Congolaise partie très tôt. » Papa Wemba est décédé le 24 avril 2016 sur la scène du Festival des Musiques Urbaines d’Anoumado (Femua) à Abidjan.

Festival en hommage à Papa Wemba à Lubumbashi. Photo Arsène Bikina.

Un show inédit, une ambiance tout à fait spectaculaire et nostalgique, parfois dans les larmes ! voilà ce qui a vécu à cette première édition du Festival Wembaday avec des titres parfaitement bien interprétés comme Maman, Show me the way, Est-ce que, etc. Une prestation réussie qui fait, à première vue, penser à un concert en live de Papa Wemba lui-même.

Durant des semaines, les artistes se sont donné rendez-vous au centre culturel Waza, afin de faire revivre Shungu Wembadio Jules, dit Papa Wemba. « Papa Wemba mérite beaucoup, beaucoup. Voilà à notre niveau, ce que nous avons essayé de donner à son image. Le haut-Katanga, Lubumbashi, il fallait qu’on fasse quelque chose pour faire revivre l’artiste. Je suis très heureux, très ému », a déclaré le chanteur M-Joe à peine sorti de la scène où il venait d’interpréter « Maman », du défunt.

Le Papa Wemba des peintres à Lubumbashi

Des artistes peintres ont exposé leurs toiles, des portraits de Papa Wemba. Les sapeurs ont défilé aussi pour rendre hommage à l’artiste.

« Il a été artiste chanteur, comme nous l’avons interprété. Mais il n’a pas été que ça, il était aussi sapeur, voilà pourquoi des sapeurs ont été présents. Wemba avait aussi de la passion pour l’art plastique, ce qui justifie la présence des artistes peintres », a soutenu le chanteur M-joe, un des initiateurs de Festival Wembaday.

Le public de Lubumbashi a lui aussi répondu nombreux, en payant un droit d’accès fixé à 1000 Francs congolais. « Je suis très ravie d’avoir participé à ce Festival, de voir mes artistes M-Joe, Majoos, Gancy Stan, Nelson TSHi interpréter le grand papa Wemba. Malgré qu’il est décédé, j’aime ses chansons, surtout « Maman » », commente la jeune lushoise Eunice Mulaya.

De son vivant, Papa Wemba a plusieurs fois joué devant le public de Lubumbashi qui connaît ses œuvres. Sa musique est aussi régulièrement jouées dans les débits de boissons, mais aussi dans les médias.

Arsène Bikina

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

Vous pouvez aussi lire!

Katanga, coutumes

Coutumes et politique, le difficile choix des chefs en RDC

La tradition aux villageois et au village. Mais aux chefs traditionnels, accordez la politique et une belle vie en

Lire plus...
Jean-Claude Kazembe, Haut-Katanga

Haut-Katanga : Jean-Claude Kazembe tombe à la cour suprême

La Cour suprême de justice de RDC s’est déclarée incompétente pour statuer sur le contentieux électoral dans le Haut-Katanga.

Lire plus...
Katanga, Ikombi Moponda

Mgr Ikombi : Le Katanga est « tout un esprit »

Deux ans se sont écoulés depuis (2015) le découpage territorial qui a éclaté le Katanga en quatre provinces. Mais

Lire plus...

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders