La MP a-t-elle lâché le gouverneur Kazembe ?

Dans Actualités, Politique
Majorité présidentielle Katanga

La destitution du gouverneur du Haut-Katanga Jean-Claude Kazembe divise au sein de la Majorité présidentielle, MP. Ses proches, comme Thierry Mukelekele, membre de la même plate-forme, croit à une cabale contre le gouverneur déchu. Congo Durable l’a joint au téléphone à partir de Kinshasa.

Thierry Mukelekele, un proche de Jean-Claude Kazembe
Thierry Mukelekel, un proche de Jean-Claude Kazembe. Source: T. Mukelekele/Facebook.

Jean-Claude Kazembe destitué à l’unanimité des députés du Haut-Katanga. Ses appels au soutien des ténors du pouvoir à Kinshasa. La MP l’a-t-elle lâché ?

La MP n’a pas lâché l’ancien gouverneur qui est gouverneur en exercice. Il faut laisser la procédure juridique prendre fin pour parler d’ancien gouverneur. Au moment où nous parlons Kazembe est gouverneur.

Gouverneur de quelle province ? Un intérimaire a été désigné et dirige la province, des semaines passent !

Le ministre qui joue l’intérim est ministre de Kazembe. La cour constitutionnelle est déjà saisie, on ne peut parler d’un ex-gouverneur. On parle plutôt du gouverneur du Haut-Katanga qui est à la cour pour interprétation de la constitutionnalité. Si la cour se déclare non saisie, le gouverneur déposera sa lettre de démission.

L’intérimaire a été nommé par le ministre national de l’intérieur, ce n’est pas Kazembe qui l’a responsabilisé !

Seul le chef de l’État nomme le gouverneur, n’entrons pas dans un débat qui n’apportera rien. Il y’a pas de conflits de compétence. Un ministre ne peut nommer un gouvernement ni le désigner.

Peut-on considérer l’agitation actuelle au sein de la MP comme le résultat d’un manque d’expression libre au sein de la MP dans l’ex-Katanga ?

Moi, je suis libre et je vous dis que je suis contre l’Assemblée provinciale du haut-Katanga. Je suis contre la lettre écrite par le ministère de l’intérieur pour entériner la décision qui nomme un intérimaire. Je suis contre et je suis de la MP. Il y a des brebis galeuses dans la majorité, et nous, nous ne pouvons-nous taire. Nous décrierons tout ça. Nous demandons au gouverneur de saisir la cours constitutionnelle.

Vous ne craignez pas que Kazembe perdre pour la seconde fois, en justice, après le retrait du soutien des députés ?

Qui décide ? C’est la loi ou la famille ? Le gouverneur doit attendre le verdict de la justice. Si la justice lui demande de déposer sa démission, il le fera. Et jusque-là, la loi lui dit qu’il y a inconstitutionnalité.

Mais que dites-vous des millions que les députés disent que Kazembe a détournés ?

C’est la justice qui sanctionne Kazembe et non sa famille. Or la justice par le procureur général a trouvé l’argent logé dans un compte du gouvernement provincial, c’est-à-dire que Kazembe n’a jamais détourné cet argent.

Voudriez-vous dire que cette histoire est un montage est qu’au sein de la MP on se tire désormais dessus pour se remplacer à des postes ?

Ça c’est votre jugement. Moi je dis que le gouverneur étant un citoyen congolais qui a des droits, et le gouverneur étant une institution, il a des droits. Quand une institution se sent lésée, elle s’adresse à la cour constitutionnelle, [comme l’indique l’]article 161 de la constitution [de RDC]. Un ministre a-t-il compétence de nommer un gouverneur ? Non. Si dans notre famille on pense manipuler, le droit va rattraper tout le monde.

Propos recueillis par Éric Cibamba.

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

Vous pouvez aussi lire!

Katanga, coutumes

Coutumes et politique, le difficile choix des chefs en RDC

La tradition aux villageois et au village. Mais aux chefs traditionnels, accordez la politique et une belle vie en

Lire plus...
Jean-Claude Kazembe, Haut-Katanga

Haut-Katanga : Jean-Claude Kazembe tombe à la cour suprême

La Cour suprême de justice de RDC s’est déclarée incompétente pour statuer sur le contentieux électoral dans le Haut-Katanga.

Lire plus...
Katanga, Ikombi Moponda

Mgr Ikombi : Le Katanga est « tout un esprit »

Deux ans se sont écoulés depuis (2015) le découpage territorial qui a éclaté le Katanga en quatre provinces. Mais

Lire plus...

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders