Des coupures d’eaux inexpliquées à Lubumbashi

Dans Actualités, Congo profond
Lubumbashi, eau

Plusieurs quartiers de Lubumbashi n’ont pas d’eau de robinet depuis environ une semaine, voire plus. Les habitants se promènent à travers la ville avec leurs récipients à la recherche de cette denrée désormais rare. La Régideso, société publique de distribution d’eau, ne donne aucune explication.

« Cela fait quatre jours que nous n’avons pas d’eau », explique un des jeunes gens au quartier Kimbwambwa, au centre-ville de Lubumbashi. Ils ont trouvé leur salut à une borne fontaine chez le ministre provincial Nazem du Haut-Katanga.

Femmes et jeunes gens ont formé une file d’attente, sous un soleil ardent. Le lieu serait l’unique du quartier, où les habitants trouvent de l’eau. Jusqu’au quartier Industriel, vers le cimetière Sapin, l’eau manque.

Parcourir de longues distances pour ramener de l’eau à Lubumbashi

D’où de nombreux récipients, parfois jusqu’à 10 bidons de 20 litres par personnes alignés devant le point d’eau. Le temps de les remplir, les plus pressés s’impatientent. Les autos, vélos et chariots attendent de transporter de l’eau.

« Il faut en plus payer pour le transport de l’eau que l’on a trouvée », explique un homme attendant devant sa voiture. « Il faut du carburant ou payer les transporteurs d’eau en chariot ou à vélo », explique-t-il.

Un seul bidon de 20 litres coûte 50 Francs congolais, un prix abordable pour plusieurs habitants du quartier. Mais si les coupures persistent, les dépenses devraient peser sur les bourses menues.

Au quartier Lido Golf, à l’ouest de Lubumbashi, l’eau n’est disponible que nuitamment, après des jours de coupure. La coupure est rude sur les deux versants de l’avenue de la Révolution, au centre-ville. Pareil aussi au quartier 5 dans la commune de Ruashi, et à Kamalondo.

Contacté au téléphone par Congo Durable, Jean-Pierre Kimasa des Relations publiques de la Régideso a souhaité « répondre plus tard. »

Depuis environ 3 ans, Lubumbashi connaît des coupures d’eau en début de la saison sèche. Mais 2017 semble connaître plus de coupures que d’ordinaire.

Pétronie Ngoie

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

Vous pouvez aussi lire!

Insfrastructures

UA : ils croient aux Infrastructures pour le Développent en Afrique

Les infrastructures vont façonner le développement de l’Afrique. C’est ce que pensent plusieurs leaders sur le continent, à l’instar

Lire plus...
Sommet Infrastructure

Namibia-Swakopmund : Infrastructures pour le développement de l’Afrique

Le ministre namibien du transport et travaux public a donné le coup d’envois de la semaine de plan d’Infrastructure

Lire plus...
Identité Katangaise, Katanga awards

Feux sur Katanga Awards 2017

Au lendemain déjà du grand soir de la cérémonie de remise des prix, les appréciations des résultats des votes

Lire plus...

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders