Rassemblement Olenga Nkoy : le dribbleur dribblé

In Actualités, Politique
Olenga Nkoy, dissident du Rassemblement

Dissident du Rassemblement pour avoir voulu succéder à Etienne Tshisekedi, Olenga Nkoy s’est vu dribblé. Ni ministre, ni premier ministre ! Mais il peut au moins espérer passer président du Conseil de suivi de l’Accord sur la transition.

La succession à Etienne Tshisekedi à la tête du Rassemblement a fragilisé l’opposition au président Kabila, fin mandat depuis décembre 2016. Son successeur, président du Conseil des sages de la plateforme, devait être d’office président du CNSA. Du moins, selon ce que dit l’Accord signé le 31 décembre et qui organise la transition. Un poste très convoité, y compris par Joseph Olenga Nkoy, dissident du Rassemblement

La course au CNSA affaiblit le Rassemblement de l’opposition

Le Rassemblement éclate : Olenga Nkoy prend la tête de la dissidence comme président du conseil des sages. Anti-Katumbi, son équipe refuse la désignation de Pierre Lumbi comme successeur à Etienne Tshisekedi. Olenga Nkoy se rapproche, avec ses proches dont le premier ministre Tshibala, de la majorité au pouvoir. Le résultat est l’étranglement du Rassemblement que dirigent Félix Tshisekedi et Pierre Lumbi, ancien allié du président Kabila exclu de la majorité.

Mais la surprise arrive à la sortie du gouvernement que forme Bruno Tshibala, ancien bras droit de Tshisekedi, parti avec Olenga Nkoy. Les dissidents obtiennent 9 portefeuilles sur les 59 que compte le nouveau gouvernement, contre 23 prévus pour le rassemblement. Le message est clair, le pouvoir sait qu’ils ne peuvent exiger plus en tant que dissidents.

CNSA, Olenga Nkoy saura-t-il ?

L’aile Olenga Nkoy du Rassemblement, même en dribblant ses anciens collègues Tshisekedistes, n’a pas arraché la confiance du président Kabila. Bien plus, le nouveau gouvernement n’a pas eu le consensus souhaité. Commence alors une nouvelle étape, presque désespérée : la course au CNSA où se battent Kamerhe, Bazaiba et autres leaders de l’opposition. Olenga Nkoy, président du comité des sages de sa plate-forme, réussira-t-il ? Rien n’est moins sûr, mais sa tâche s’annonce ardue.

Richard Tujibikile

You may also read!

CENI, Calendrier électoral, CENI RDC, Processus électoral

La Céni RDC tient au respect du calendrier électoral

Le 8 juillet 2018, la Céni a clôturé la réception des candidatures aux provinciales en RDC. Elle a annoncé,

Lire plus...
Clotilde Mutita, CENI

G7 – Ensemble : « C’est l’heure de mettre la CENI face à ses responsabilités » (C. Mutita)

Dans la ville de Lubumbashi, l’opposition acquise à Moise Katumbi a déposé la liste de ses candidats aux provinciales.

Lire plus...
Internet en RDC

Hubert Tshiswaka : « La société civile a failli à sa mission »

Le défenseur des droits de l’homme Hubert Tshiswaka était invité au café de presse de vendredi à Lubumbashi. Il

Lire plus...

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders