ESI Salama, la référence de l’informatique universitaire à Lubumbashi

Dans Actualités, Congo profond
ESI Salama, Design informatique

Quinze ans, c’est l’âge de l’École Supérieure d’Informatique, ESI Salama en 2017, depuis sa fondation en 2001-2002. Depuis, et mue par un esprit révolutionnaire, ESIS se voue au service d’une jeunesse responsable et pour l’excellence. Cette institution salésienne se distingue, en plus, comme un espace de culture, de formation intégrale et d’intégration professionnelle pour un Congo émergent.

Samedi 10 juin 2017, comme pour mieux aborder le dernier virage vers les épreuves de fin d’année, ESI Salama a organisé une journée porte-ouvertes. Jubilée de cristal, l’école célèbre ses 15 ans. Pour exprimer son savoir-faire, l’école a exposé en 5 ateliers, des réalisations de ses étudiants, suscitant curiosités et envies. Les ingénieurs en herbes, quasi accomplis, ont présenté leur génie.

Un jubilé de cristal, ça se prouve à l’ESI Salama

Des créations logicielles (des programmes), mais aussi des maquettes de bâtiments, par exemple, les étudiants rivalisent d’innovation. Cela rime, et c’est le point commun pour plusieurs futurs ingénieurs, avec l’informatique, et les TIC particulièrement. Avec ses filières d’enseignement, Réseau, Génie logiciel, Design et multimédia, ESIS revendique l’identité de meilleure dans l’ancien Katanga.

« J’ai inscrit ma fille à ESIS pour le renom que cette école s’est taillé en si peu d’années. L’école a la réputation de faciliter, en plus, l’intégration professionnelle après les études. Les jeunes sont aptes à créer leurs propres business. Je crois que ESI Salama est la meilleure école d’informatique chez nous », Pascal, un parent d’étudiant venu apprécier le travail de sa future ingénieure en design.

Jacky Mpungu
Pr. Jacky Mpungu, Directeur général de l’ESI Salama à Lubumbashi. Photo Fidèle Bwirhonde.

Investie dans « l’appropriation de la science informatique », ESI Salama prépare une jeunesse prête à « réinventer l’outil informatique » et à le « recontextualiser », explique Patrick Mukendi, son ancien secrétaire général académique. Pour lui, « ESIS a de la technicité qui n’est plus à prouver. Mais, explique-t-il, elle doit garder le cap de l’excellence » qui « transparaît dans les réalisations » d’étudiants.

15 ans après, ESIS lance le master en informatique

Déjà, dès l’année académique 2017-2018, l’ESI Salama mise sur « l’innovation » pour consolider les acquis de ses 15 ans. « Le bon travail déjà abattu, nous le voulons encore plus grand. Pour l’année académique prochaine, explique le professeur Jacky Mpungu, Directeur général de l’école, nous allons ouvrir un master avec trois grandes possibilités. Nous aurons les spécialités du Génie logiciel, Informatique appliquée à la gestion et, le Réseau et mobilité. »

Il faut pour cela, un personnel formé. Le master a aussi cette vocation-là. La direction générale de L’ESI Salama dit davantage investir dans le renforcement de son équipe pour lui permettre de remonter son niveau, améliorer ses capacités déjà approuvées. L’heure est à la « définition d’un parcours plus grand pour demeurer plus haut », se fixe la direction de l’école.

ESI Salama, Lubumbashi
La façade d’un bâtiment de l’ESI Salama à Lubumbashi. Photo Fidèle Bwirhonde.

Innover pour se maintenir

Dans une ville qui compte désormais une dizaine d’institutions d’enseignement supérieur, Lubumbashi, l’École Supérieure d’Informatique Salama trouve sa particularité dans l’innovation. Innover permet alors de « surprendre », mais surtout d’aller de l’avant. « Nous incarnons l’art du beau et la décoration n’a plus de secret pour nous. Des maquettes maisons de vos rêves, l’habillage de vos événements, la photo professionnelle et bien plus, nous pouvons tout vous garantir », explique un étudiant dans l’atelier Design.

Le Directeur général de l’ESI Salama, le professeur Jacky Mpungu, parle « d’un esprit de compétitivité », avec des spécificités pour son institution « qui s’investit dans l’excellence » pour « un citoyen utile et inventeur ».

L’École Supérieur d’Informatique Salama se maintient, à ce jour, au rang des meilleures institutions supérieures, dignes de partenariats avec de grandes firmes du secteur informatique.

Fidèle Bwirhonde

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

Vous pouvez aussi lire!

Katanga, Jessé Numbi

Jessé Numbi : « les attaques tribales et la haine vont affaiblir le Katanga »

Le basculement progressif de Lubumbashi vers l’opposition attire plusieurs attentions sur cette ville qui se rebelle. Le pourvoir de

Lire plus...
Labi mpiana, Taux de change

RDC : un taux de change politique pour baisser les salaires des fonctionnaires

Le gouvernement de la RDC essaie, non sans peine, de stopper la dépréciation du Franc Congolais. C’est sans exclure

Lire plus...
Lubumbashi Célestin Pande

Célestin Pande confirmé gouverneur du Haut-Katanga

C’est confirmé, Célestin Pande est gouverneur du Haut-Katanga. La cour d’appel de Lubumbashi s’est prononcée, samedi 9 septembre 2017,

Lire plus...

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders