La CENI ne sait pas si les élections auront lieu ou non en 2017

In Actualités, Politique
CENI, Loi électorale, fichier électoral, RDC

La CENI ne sait pas si les élections auront lieu ou non en 2017. C’est ce qu’a annoncé le numéro deux de la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Norbert Bashengezi a indiqué mardi à Lubumbashi, que les l’enregistrement des électeurs ira jusque mi-août. Il n’a pas, en plus, précisé quand la même opération va démarrer dans les Kasaï. 

Devant la presse de Lubumbashi réunie au siège de la CENI du Haut-Katanga, Norbert Bashengezi a remis la balle dans le camp des politiques. Ils devraient « se mettre ensemble et décider s’il y aura élection ou non » en 2016, a-t-il déclaré.

Les élections en 2017: le oui mais… de Bashengezi

L’accord sur la transition signé en décembre 2016 indique, à propos, que les parties doivent décider à l’unanimité s’il faut reporter la tenue des élections préalablement fixée à avant décembre 2017, « au plus tard. » Pour lui, les élections restent encore possibles en 2017, mais à condition que soient levés résolus l’insécurité dans les Kasaï et l’insuffisance de moyens pour l’organisation logistique du processus.

A Lubumbashi, Norbert Bashengezi, a dit être parti faire le point l’enregistrement des électeurs qui « s’est bien déroulé« . Le Haut-Katanga a enregistré plus d’électeurs que prévu, « 111% » indique Norbert Bashengezi, soit un peu plus de 2,5 personnes majeures. Il en « remercie tous les partenaires », la CENI, la presse et le président de la République, pour leur soutien au processus désormais clôturé dans la région.

Les Kasaï, toujours en attente d’enrôlement des électeurs

Quant à enrôlement des électeurs dans les Kasaï, le numéro deux de la CENI a indiqué que la région prendre le même temps temps consacré à l’opération dans d’autres provinces. C’est trois mois en tout.

Les violences dans les Kasaï, secoués par la milice Kamuina Nsapu et les opérations de l’armée, constituent désormais le principal doute sur la tenue des élections. La CENI s’en désaisit, affirmant qu’il s’agit plutôt d’une question politique, préalable à la sortie du calendrier électoral.
CD

You may also read!

CENI, Calendrier électoral, CENI RDC, Processus électoral

La Céni RDC tient au respect du calendrier électoral

Le 8 juillet 2018, la Céni a clôturé la réception des candidatures aux provinciales en RDC. Elle a annoncé,

Lire plus...
Clotilde Mutita, CENI

G7 – Ensemble : « C’est l’heure de mettre la CENI face à ses responsabilités » (C. Mutita)

Dans la ville de Lubumbashi, l’opposition acquise à Moise Katumbi a déposé la liste de ses candidats aux provinciales.

Lire plus...
Internet en RDC

Hubert Tshiswaka : « La société civile a failli à sa mission »

Le défenseur des droits de l’homme Hubert Tshiswaka était invité au café de presse de vendredi à Lubumbashi. Il

Lire plus...

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders