Les Kamuina Nsapu, « des terroristes! », lâche Mushobekwa à l’ONU

Dans Actualités, Congo profond, Politique
Mushobekwa sur les Kamuina Nsap

A la 35e session des Droits de l’homme de l’ONU, à Genève, le gouvernement de la RDC a choisi de se défendre. Le gouvernement n’est pas impliqué dans les violences dans les Kasaï. Bien au contraire, il a affaire aux « terroristes », les Kamuina Nsapu. C’est la position défendue par la ministre des droits humains Marie-Ange Mushobekwa.

A Genève, la ministre des droits humains est allée montrer « la volonté de la RDC « à poursuivre sa collaboration avec le Haut-Commissariat des Nations-Unies aux droits de l’homme, dans la protection et la promotion des droits humains ».


Marie-Ange Mushobekwa défend le pouvoir Kabila

Elle a ainsi qualifié de « accusations sans fondement », les interventions des organisations et Etat qui ont pris la parole avant elle et ont mis en cause le gouvernement de Kinshasa.

« Il n’y a aucun lien de cause à effet, entre la situation sécuritaire dans les provinces du Kasaï et le processus électoral en République démocratique du Congo », a soutenu la ministre. Pour elle, le chef coutumier tué par les soldats congolais, à l’origine de l’insurrection, n’a pas protesté contre l’absence d’élections en RDC.

Kamuina Nsapu, « des terroristes »

Marie-Ange Mushobekwa qualifie des « mystico-coutumières », les revendications du chef Kamuina Nsapu, sans les nommer. Elle aussi présenté la milice comme un groupe « terroriste » qui a désarmé et tué les forces de l’ordre, buvant leur sang et se promenant « avec leurs têtes  comme des trophées. »

Sur son offensive, la ministre a interrogé l’assemblée comment « dans le monde civilisé », pareil mouvement serait considéré. « De terroristes évidemment ! » a-t-elle insisté.  La ministre a, par ailleurs, noté que « certains militaires indisciplinés », avaient ouvert le feu sur des civiles. Et que, la justice congolaise s’occupe d’eux déjà. Que le président Kabila avait lui-même, le premier, instruit que les coupables soient punis, y compris dans l’assassinat de deux onusiens.

Au plus tard jeudi, l’ONU devrait voter une nouvelle résolution sur la RDC, intégrant notamment la crise dans els Kasaï.

CD

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

Vous pouvez aussi lire!

Lubumbashi

Lubumbashi : Kapufi arrête de poursuivre le journaliste Jeff Mwingamb

La ministre du genre du Haut-Katanga Viviane Kapufi a retiré sa plainte contre le journaliste Jeff Mwingamb le vendredi

Lire plus...
Katanga, Jessé Numbi

Jessé Numbi : « les attaques tribales et la haine vont affaiblir le Katanga »

Le basculement progressif de Lubumbashi vers l’opposition attire plusieurs attentions sur cette ville qui se rebelle. Le pourvoir de

Lire plus...
Labi mpiana, Taux de change

RDC : un taux de change politique pour baisser les salaires des fonctionnaires

Le gouvernement de la RDC essaie, non sans peine, de stopper la dépréciation du Franc Congolais. C’est sans exclure

Lire plus...

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders