« Plus d’excellence » dans l’Enseignement supérieur salésien

In Actualités, Congo profond
ESIS

Trois institutions d’enseignement supérieur salésiennes ont clôturé l’année pastorale, jeudi le 14 juin à Lubumbashi. L’École de la gouvernance économique et politique (Ecopo), ESIS (École supérieure d’informatique Salama) et l’Institut des arts et métiers Marie Auxiliatrice (Isamm) ont célébré ensemble une messe de clôture.

Les étudiants, les responsables des institutions et leurs aumôniers se sont réunis autour des supérieurs de la congrégation des salésiens.

ESIS coordonnatrice des institutions supérieures salésiennes

Au cours de cette célébration, l’École supérieure d’informatique Salama (ESIS) a été investie de nouvelles responsabilités. Elle assure la coordination tournante des institutions supérieures salésiennes. Une charge qu’assume son directeur général, professeur Jacky Mpungu, jusqu’au 18 juin 2018.

Dans son intervention, le professeur Mpungu a remercié le supérieur des salésiens de Don Bosco, père Jean-Claude Kayumba. Il a témoigné du sentiment d’équilibre que les institutions supérieures ressentent à ses côtés. Pour « la discrétion », la confiance et les « gestes de compréhension. » « Vous partez sans vraiment partir. Merci de nous laisser entre de bonnes mains », a-t-il ajouté, faisant allusion au Père Kabuge, le nouveau supérieur des religieux.

Aller de l’avant et rester dans « l’excellence »

L’ancien supérieur des Salésiens, Père Jean-Claude Kayumba, maintient la conviction que « celui qui passe chez Don Bosco cultive l’excellence en tout. » Il a ainsi appelé à un esprit de famille, de solidarité et de fraternité. Et d’ajouter : « Nous devons évoluer, travailler dans la discipline et l’unité pour mieux aller ensemble et réussir ensemble ».

Le directeur générale de l’Ecopo, Professeur Emmanuel Banywesize, a lui aussi donné un bon témoignage de Jean-Claude Kayumba. « Nous lui accordons beaucoup d’importance, d’où cette célébration eucharistique. L’idée était de nous maintenir dans l’esprit de Don Bosco qui veut qu’on forme des hommes et femmes à la fois bons citoyens et bons chrétiens. Et c’est à cela que nous œuvrons ensemble. »

Au cours de cette célébration, l’aumônière générale, Sr Albertine (FMA), a soutenu que le prêtre « a vraiment été là » pour les écoles supérieures durant son mandat.

Désormais, ces institutions salésiennes d’enseignement supérieur vont collaborer avec le nouveau responsable de la congrégation, Père Kabuge.

Fidèle Bwirhonde

You may also read!

CENI, Calendrier électoral, CENI RDC, Processus électoral

La Céni RDC tient au respect du calendrier électoral

Le 8 juillet 2018, la Céni a clôturé la réception des candidatures aux provinciales en RDC. Elle a annoncé,

Lire plus...
Clotilde Mutita, CENI

G7 – Ensemble : « C’est l’heure de mettre la CENI face à ses responsabilités » (C. Mutita)

Dans la ville de Lubumbashi, l’opposition acquise à Moise Katumbi a déposé la liste de ses candidats aux provinciales.

Lire plus...
Internet en RDC

Hubert Tshiswaka : « La société civile a failli à sa mission »

Le défenseur des droits de l’homme Hubert Tshiswaka était invité au café de presse de vendredi à Lubumbashi. Il

Lire plus...

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders