Habari RDC : les universités, pour quelle finalité?

Dans Actualités, Congo profond

« Enseignement universitaire en R.D. Congo : pour quelles finalités ? » La question a été au cœur d’un forum sur l’autonomisation des jeunes, samedi 24 juin à Lubumbashi. Une initiative du collectif de blogueurs congolais Habari RDC qui a réuni une centaine de jeunes, de responsables de l’administration et de l’universités.

Le ministre de l’enseignement dans le Haut-Katanga a, à l’ouverture du forum sur l’autonomisation des jeunes, félicité Habari RDC pour la rencontre. « J’encourage ce genre d’événements dès lors qu’il constitue un espace de réflexion sur notre société. » Il a indiqué attendre les recommandations en vue d’apporter des modifications au système éducatif congolais.

Réformer le système éducatif congolais, pas seulement les universités

Professeur à l’Université de Lubumbashi, Christian Kunda a plaidé pour la réforme du système éducatif congolais, dès la base : l’enseignement élémentaire. Le changement passe aussi, selon lui, par l’uniformisation du programme d’enseignement supérieur. Mais aussi la redéfinition du profil du cadre universitaire pour le développement voulu par la RDC. « Le Congo a besoin de quel type d’homme ? Ça c’est une question du décideur », a-t-il lancé.

Le programme de cours de 2004, prévu provisoirement pour 5 ans et qui depuis, en compte 13 en 2017, devrait être changé. Ce programme donne les titres des cours, sans en indiquer des contenus. La conséquence, pour le professeur Christian Kunda, dans un même pays, « les personnes formées dans une même filière ne peuvent pas avoir le même niveau de connaissance. » « Si les universitaires ne s’arrêtent pas comme vous venez de le faire, a-t-il poursuivi, mentionnant Habari RDC, il n’y aura presque pas de développement. »

Des responsabilités publiques et individuelles

Les échanges avec les jeunes, et diffusés en direct sur les réseaux sociaux, ont relevé les implications des universités, de l’Etat congolais et même des étudiants et parents. Plusieurs ont relevé la dimension de « défi » que représente la réforme du système éducatif congolais, en vue d’atteindre le développement de la RDC.

Le choix des filières d’études, par exemple, devrait être rigoureusement opéré et par les institutions d’enseignement, et par les parents, « en respectant les compétences », a indiqué répondu Christian Kunda. Mais aussi en considérant les chances de l’étudiant de pouvoir achever les études selon les moyens dont il dispose.

Un défi, l’enseignement universitaire, le slameur Jean-Chrysostome Tshibanda l’a dit aux jeunes. Il a poursuivi : « le plus beau diplôme », s’il lui manque d’emploi, mais aussi de savoir-faire, « ne serait qu’un miroir. »

CD

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

Vous pouvez aussi lire!

Moïse Katumbi Chapwe

La paix en RDC, c’est sans Joseph Kabila, selon Moïse Katumbi

Le 19 septembre 2016, plusieurs Congolais étaient tués lors des manifestations en faveur des élections en RDC. Ils demandaient

Lire plus...
Denis Mukwege

Denis Mukwege, l’homme qui va réparer la RDC ?

Denis Mukwege pour une transition sans Joseph Kabila en République démocratique du Congo. L’idée apparaît davantage dans les débats

Lire plus...
Professeur Christian Kunda

Christian Kunda : « L’art scénique ne mourra pas ! »

Les spectacles en salle se raréfient à Lubumbashi, comme en plein air aussi d’ailleurs. La musique est restée quasiment

Lire plus...

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders