Fescilu, le festival du Lualaba naît en août 2017

In Actualités, Congo profond
Cinéma, Lualaba, Journaliste arrêté

Du 12 au 19 août 2017, à Kolwezi, plus de 25 films déjà enregistrés seront en compétition. Ils consacreront le lancement de la première édition du festival de cinémas du Lualaba, Fescilu. Une première dans cette province qui forme avec le Tanganyika, les Haut-Katanga et Haut-Lomami, les quatre provinces nées de la subdivision administrative de 2015.

Les acteurs, réalisateurs, producteurs et autres personnes impliquées dans la chaîne des productions cinématographiques sont bien déterminés à faire avancer le cinéma dans le Lualaba, dans l’ancien Katanga, au sud de la RDC. Fescilu démarre seulement deux mois après la 7e édition du Cinétoiles, le cinéma de référence de la région, l’ex-Katanga.

Lumières sur Kolwezi, et le Lualaba

Une des figures de proues du festival du Lualaba, basé à Kolwezi qui en est la capitale, c’est PLEADE-FILMS, une compagnie cinématographique créée en 2009. Elle est considérée comme précurseur du cinéma local. Avec quatre œuvres à son actif, et initiatrice du projet, elle se fixe pour mission, la promotion des productions locales. « Faire découvrir et encourager les jeunes talents et leurs œuvres », explique le réalisateur Doudou Maloba, coordonnateur de Pleade-Films.

Il explique, en plus, que le festival veille aussi à la diffusion des films, y compris dans les médias.

Vous pouvez lire aussi: Cinétoiles, vitrine du cinéma congolais à Lubumbashi.

Fescilu, un copier-coller du festival Cinétoiles?

La compagnie Pleade-films s’est fait une idée précise de ses participations au Cinétoiles. Elle en a ramené à Kolwezi, deux trophées (3e et 2e meilleurs films) aux 5e et 6e éditions. De là est née l’idée d’un festival local, Fecilu qui démarre en août.

La concurrence entre les provinces peut désormais naître par cinéastes émergeants interposés. « Peut-être oui », répond Doudou Maloba. « Mais c’est beaucoup plus la complémentarité, et l’émulation dans le travail. L’union fait la force et cette manière de faire les choses va plus nous mettre au travail. »

Avec un diplôme d’excellence décerné par des agences de sondages de Kolwezi, pour ses productions cinématographiques à Kolwezi, Pleade-films est montré très engagé dans le Fescilu, au Lualaba. De la bataille de leadership qui s’annonce, jaillira probablement des productions importantes pour l’émergence du cinéma, au sud-est de la République démocratique du Congo, un de principaux centres de rayonnement culturel du pays.

Arsène Bikina

You may also read!

CENI, Calendrier électoral, CENI RDC, Processus électoral

La Céni RDC tient au respect du calendrier électoral

Le 8 juillet 2018, la Céni a clôturé la réception des candidatures aux provinciales en RDC. Elle a annoncé,

Lire plus...
Clotilde Mutita, CENI

G7 – Ensemble : « C’est l’heure de mettre la CENI face à ses responsabilités » (C. Mutita)

Dans la ville de Lubumbashi, l’opposition acquise à Moise Katumbi a déposé la liste de ses candidats aux provinciales.

Lire plus...
Internet en RDC

Hubert Tshiswaka : « La société civile a failli à sa mission »

Le défenseur des droits de l’homme Hubert Tshiswaka était invité au café de presse de vendredi à Lubumbashi. Il

Lire plus...

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders