Tanganyika: l’insécurité alimentaire touche 80% de ménages

Dans Actualités, Congo profond, Environnement
Tanganyika, Kalemie

L’insécurité alimentaire secoue sérieusement dans le Tanganyika, au nord de l’ancienne province du Katanga. « Près de 8  ménages sur 10 sont affectés par l’insécurité alimentaire sévère et modérée », indique une analyse rapportée par le FAO. Une crise qui inquiète les humanitaires, aggravée par les conflits à répétition dans la région.

Les troupes de Laurent-désiré Kabila (1997) ont traversé le Tanganyika, et le nord-Katanga, de manière générale. Elles ont été suivies de rébellions armées par ses anciens alliés rwandais et ougandais. La situation s’empire avec la naissance de la milice d’autodéfense Maї-maї. C’est avant de se rebeller, avec Gédéon Kyungu, jusqu’en mai 2006. Ce dernier reviendra 2011, échappé de la prison de Kasapa, à Lubumbashi, où il purgeait sa peine à perpétuité.

Un lourd bilan humanitaire

Les différentes insurrections enregistrées dans la région ne sont pas restées sans effet sur la population. Les territoires de Kalemie, Manono, Pweto dans le Tanganyika et Mitwaba dans le Haut-Katanga, ont vu s’affronter Pygmées et Bantu. Il a succédé, par ailleurs, à la milice séparatiste Maї-maї Kata-Katanga. Ces mouvements ont déplacé 524.000 personnes, des femmes et des enfants en majorité, les dix derniers mois. Et la sécurité alimentaire s’en est sortie profondément affectée.

La résurgence de ce conflit communautaire a fait rater deux  saisons culturales consécutives aux paysans depuis 2016, rapporte le FAO. « Dans d’autres territoires, les activités champêtres ont été suspendues ou ralenties », renseigne la même source.

Le PAM et la FAO unis pour autonomiser les paysans dans le Tanganyika

Le PAM (programme alimentaire mondial) et le FAO accompagnent les déplacés vers une autonomisation. Ils ont initié, pour cette fin, le projet « Achat pour le progrès » (P4P). La vision est d’autonomiser les petits agriculteurs  familiaux. Ils devraient passer « d’une agriculture de subsistance à une agriculture  orientée vers le marché ». Ce sont près de 18.000 ménages qui bénéficient de l’appui technique de ces deux organismes onusiens.

Vous pouvez lire aussi : Cultivateurs sans terres, auteurs de 50% du PIB de RDC.

Le programme prévoit de mettre un accent particulier sur l’égalité entre sexes, l’autonomisation des femmes et la promotion de la paix. Dans dans les communautés rurales, « la sécurité alimentaire représente un facteur essentiel pour rétablir la paix et la cohésion ».

À Kalemie dans le Tanganyika, par exemple, « 2 000 déplacés ont repris une activité agricole ». Ils produisent des légumes avec le soutien de la #UNFAO, a annoncé le 21 juin, Dominique Burgeon, directeur des urgences à la FAO.

La RDC, capitale africaines des déplacés internes

Sur toute l’étendue de la RDC, ce sont environ 6 millions de personnes qui sont en situation de crise alimentaire, indique la FAO. L’insécurité « aggravée » dans les Kivu, et dans les Kasaï, en est la principale cause. Elle a déjà causé 3,7 millions de personnes déplacées. Du coup, la RDC se classe en tête des pays africains comme le plus affecté par les déplacements internes.

Les régions touchées par ces crises ont en plus une population faisant face à une extrême pauvreté. La majorité vit en milieux ruraux, sans besoins sociaux de base.

Didier Makal

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

Vous pouvez aussi lire!

Katanga, coutumes

Coutumes et politique, le difficile choix des chefs en RDC

La tradition aux villageois et au village. Mais aux chefs traditionnels, accordez la politique et une belle vie en

Lire plus...
Jean-Claude Kazembe, Haut-Katanga

Haut-Katanga : Jean-Claude Kazembe tombe à la cour suprême

La Cour suprême de justice de RDC s’est déclarée incompétente pour statuer sur le contentieux électoral dans le Haut-Katanga.

Lire plus...
Katanga, Ikombi Moponda

Mgr Ikombi : Le Katanga est « tout un esprit »

Deux ans se sont écoulés depuis (2015) le découpage territorial qui a éclaté le Katanga en quatre provinces. Mais

Lire plus...

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders