Ecofoot Katumbi, dernier champion de la Ligue du Katanga ?

Dans Actualités, Congo profond
Ecofoot Katumbi, stade TP Mazembe

L’édition sportive 2017 a pris fin en trombe, avec le sacre d’Ecofoot Katumbi, aux dépens de l’AS Kilimandjaro de Likasi. C’était au terme de la décision de la Fécofa, instance suprême du football congolais. L’équipe de Likasi avait alors écopé d’un forfait pour alignement illicite d’un joueur.

Initialement prévue le 6 juin dernier à Kolwezi, dans le Lualaba, la finale du championnat du football du Katanga, Lifkat, a eu lieu à Lubumbashi le 2 juillet 2017. Le match s’est joué au complexe Kibassa Maliba. Ecofoot Katumbi a croisé le fer avec l’As Kilimandjaro, relevé du forfait qui l’avait défavorisé pour un match de Kolwezi.

Une affaire d’alignement ligneux de joueurs

Aux sources de la crise, les Montagnards de Likasi affrontent en demi-finale de la Lifkat Manika de Kolwezi. Au terme du match, ils s’imposent sur le terrain 2-0, mais la ligue de football du Katanga décide d’infliger un forfait à l’équipe pour avoir aligné un joueur non en ordre. C’était sur une plainte de Manika. Manika n’en profite pas, puisqu’il est aussi sanctionné pour la même cause.

La Lifkat, un bon élève du football congolais

La Lifkat s’est pliée à la décision de la Fécofa qui remet en ordre l’AS Kilimandjaro après son recours. « La Lifkat a respecté ce que la fédération lui a dit », affirme l’analyste sportif et journaliste Fanfan Bitangilayi.

Le match de la finale a été reprogrammé et gagné par l’Ecofoot Katumbi par 2-1 buts, au complexe omnisports Kibasa Maliba. Au terme de cette rencontre, Ernest Mwamba, président de la Lifkat, s’est réjoui de l’organisation. « On a joué sans aucune plainte, sauf en demi-finale qui a retardé le temps de la finale. Mais c’est la meilleure année », a-t-il déclaré. Une dernière année de la structure régionale sous la forme du Katanga, démembré en 2015 en 4 nouvelles provinces.

Beaucoup reste à faire

Malgré ses nombreux soubresauts, le championnat provincial de football est arrivé se clôture ainsi avec le triomphe des académiciens d’Ecofoot Katumbi. Ils représenteront l’ancien Kaanga à la phase qualificative de la Linafoot, le championnat national. Mais dans l’administration, une vraie réforme se veut nécessaire. La ligue doit « chercher un secrétaire fort », qui maîtrise les textes et leur interprétation. Et surtout procéder à un « rajeunissement de cerveaux au niveau du comité exécutif pour être à la page », estime le Fanfan Bitangilayi.

La Lifkat a perdu de sa ferveur après le départ des clubs de notoriété comme Lupopo, Mazembe, Don Bosco ou Lubumbashi Sport. A cela s’ajoute une administration trop lente, mais aussi parfois laxiste.

Alain Basila

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

Vous pouvez aussi lire!

Insfrastructures

UA : ils croient aux Infrastructures pour le Développent en Afrique

Les infrastructures vont façonner le développement de l’Afrique. C’est ce que pensent plusieurs leaders sur le continent, à l’instar

Lire plus...
Sommet Infrastructure

Namibia-Swakopmund : Infrastructures pour le développement de l’Afrique

Le ministre namibien du transport et travaux public a donné le coup d’envois de la semaine de plan d’Infrastructure

Lire plus...
Identité Katangaise, Katanga awards

Feux sur Katanga Awards 2017

Au lendemain déjà du grand soir de la cérémonie de remise des prix, les appréciations des résultats des votes

Lire plus...

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders