Marche dispersée, la police arrête des manifestants à Lubumbashi

Dans Actualités, Politique
Lucha, Lubumbashi

Au moins dix personnes ont été arrêtées le 31 juillet à Lubumbashi. C’était au cours d’une marche pacifique exigeant l’organisation des élections en RDC. La marche, organisée notamment par le mouvement citoyen Lucha (Lutte pour le changement), a été dispersée.

D’après Alain Aslan, communicateur de la Lucha, au téléphone de Congo Durable, au moins 10 personnes ont été arrêtées par la police. Sept ont été formellement identifiées par l’organisation. Elle cherche les informations pour les 3 autres.

Parmi les personnes connues, d’après la même source, le journaliste Colin Djuma de Radio Okapi. Il a été libéré, par la suite, confirmation de Radio Okapi. Alain Aslan cite aussi Me Mireille Mbuyi, défenseur des droits de l’homme (ACIDH). mais aussi un médecin, un taximan, et des passants. « Moi-même j’ai été brutalisé, battu », explique le militant.

Il estime, par ailleurs, que la police n’« avait aucune raison de disperser cette marche. Nous avons écrit, y compris au nouveau chef de la police, pour lui demander d’encadrer la marche. Nous avons indiqué que la marché était pacifique », explique Alain Aslan.

Ceci pourrait vous intéresser: Destruction de 1200 maisons à Lubumbashi : les victimes appellent à la justice.

Cette interpellation a eu lieu à 11 heures, heure de Lubumbashi, devant la chapelle catholique Rigina Mundi, au centre-ville du pays. Un rendez-vous y avait été fixé, la veille, pour une messe en mémoire de « toutes les victimes » des violences en RDC. Elle devait conduire au siège de la CENI. Mais le mémorandum a finalement été lu, devant des journalistes venus couvrir la manifestation.

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

Vous pouvez aussi lire!

Denis Mukwege

Denis Mukwege, l’homme qui va réparer la RDC ?

Denis Mukwege pour une transition sans Joseph Kabila en République démocratique du Congo. L’idée apparaît davantage dans les débats

Lire plus...
Professeur Christian Kunda

Christian Kunda : « L’art scénique ne mourra pas ! »

Les spectacles en salle se raréfient à Lubumbashi, comme en plein air aussi d’ailleurs. La musique est restée quasiment

Lire plus...
Congo Durable

Congo durable : Ces violences chères aux politiciens (édito)

Trois crises alternent de résurgence saugrenue, en République démocratique du Congo, depuis un an ou plus. A Kinshasa éclatent

Lire plus...

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders