UDPS derrière les attaques de Kinshasa et les Kamuina Nsapu (Basile Olongo)

Dans Actualités, Politique
UDPS, Etienne Tshisekedi

Qui est derrière les attaques contre les cachots de police, la prison et le marché central de mai à juillet 2017 à Kinshasa, en RDC ? Le vice-ministre de l’intérieur Basile Olongo accuse le parti d’opposition UDPS (Union pour la démocrate et le progrès social). Ce parti aurait même planifié  « toutes les évasions » des prisons dans la capitale.

Le vice-ministre de l’intérieur Basile Olongo, membre de l’ UDPS dissidente, aile du premier ministre Bruno Tshibala, tient son ancien parti pour responsable des attaques dans lesquelles des Congolais sont morts. « Ces gens se permettaient d’accuser à tort le pouvoir », déclare-t-il, dans une émission sur la radio kinoise Top Congo.

La police enquêtait sur l’UDPS

Le vice-ministre explique que la police a gardé le silence « pendant tout ce temps, pour pouvoir vous montrer les membres de l’UDPS qui ont perpétré les attaques » à Makala, Funa, à Matete et au marché central de Kinshasa.


Mais n’avance pas de preuves de ces accusations. Le vice-ministre de l’intérieur se base sur une déclaration du secrétaire général de l’UDPS, Jean-Marc Kabund. En quittant les négociations sur la mise en œuvre de l’Accord du 31 décembre, le 20 mars, Kabund avait menacé de « dire ce qui devait être fait » aux militants, explique Basile Olongo.

« Ils s’étaient réunis et fait des déclarations, une planification d’ailleurs de la déstabilisation des institutions », note le vice-ministre. Et de poursuivre : « Quelle différence veulent-ils faire entre les attaques de prisons, les tueries et ce qu’ils appellent chasser Kabila du pouvoir ? C’est la même démarche. » Bref, pour lui, c’est l’UDPS qui engage sa responsabilité dans ces attaques. (Ceci pourrait vous intéresser : « Un simple remaniement », le gouvernement Tshibala).

Ne Mwanda Nsemi blanchi : libéré par les Kamuina Nsapu ?

Le 28 juillet, la police a blanchi le chef politico-religieux Ne Muanda Nsemi qui passait jusqu’ici comme principal suspect dans ces attaques. Il en a même été principal évadé, lors de l’attaque de la prison de Makal, dans la capitale congolaise. La police parlait d’attaques « orchestrées par un réseau terroriste ». Elle insistait en même temps sur l’instrumentalisation « du mouvement insurrectionnel opérant sous le label “Kamuina Nsapu” ».

Mais le ministre n’explique pas comment Ne Mwanda Nsemi, libéré au cours de l’évasion de Makala et en cavale, aurait été libéré ainsi par l’UDPS. Il n’avance pas, non plus, d’éléments sur la supposée instrumentalisation de la milice Kamuina Nsapu par le parti d’opposition.

Rapprocher Kamuina Nsapu et UDPS…

Le rapprochement UDPS-Kamuina Nsapu tend à valider les « hypothèses » expliquant les circonstances de la mort du chef coutumier Kamuina Nsapu. Le web documentaire de RFI, par exemple, explique que le chef coutumier qui n’aurait pas reçu de reconnaissance du gouvernement, était soupçonné d’être proche des milieux contestataires du régime Kabila, dont l’UDPS. C’est désormais, le deuxième responsable de la milice que le gouvernement désigne après les révélations sur l’ancien ministre Clément Kanku.

Pour Peter Kazadi, ancien conseiller juridique d’Etienne Tshisekedi, le fondateur du parti UDPS, a dénoncé les accusations d’un homme « Ivre de la soupe et du miel du pouvoir ». Pour lui, ces accusations sont une tentative « vaine » du gouvernement de déstabiliser l’UDPS.

Didier Makal

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

Vous pouvez aussi lire!

Sommet Infrastructure

Namibia-Swakopmund : Infrastructures pour le développement de l’Afrique

Le ministre namibien du transport et travaux public a donné le coup d’envois de la semaine de plan d’Infrastructure

Lire plus...
Identité Katangaise, Katanga awards

Feux sur Katanga Awards 2017

Au lendemain déjà du grand soir de la cérémonie de remise des prix, les appréciations des résultats des votes

Lire plus...
Jean-Claude Masangu, UDCO

Reconduit président de l’UDCO, Jean-Claude Masangu décline

La surprise est grande, au congrès extraordinaire de l’Union pour le développement du Congo, UDCO, tenu du 8 au

Lire plus...

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders