La Monusco critique le Ralentissement des Réseaux sociaux en RDC

Dans Actualités, Politique
Internet RDC

Au cours de sa conférence de presse de mercredi 09 août, la mission onusienne en RDC, Monusco, a critiqué le ralentissement des réseaux sociaux en RDC. Une décision prise par le gouvernement la veille de deux journées villes mortes auxquelles l’opposition a appelé les 8 et 9 août 2017.

La MONUSCO regrette les perturbations qui affectent les réseaux sociaux en RDC, sur décision gouvernementale. « La limitation de l’accès à l’information est toujours un signe négatif pour les libertés publiques et individuelles », indique la mission onusienne.

Et au sujet de l’accès à l’information, la Monusco a aussi critiqué le refus d’accréditer des journalistes de presse internationale en RDC.

Des visas refusés aux journalistes étrangers

« Pour la seconde fois en quelques mois un journaliste correspondant de la presse internationale n’a pas pu prolonger son séjour en RDC faute d’obtenir soit un visa, soit une accréditation. Tout en respectant le droit à la souveraineté en ce qui concerne les autorisations de séjour et de travail, l’ONU soutient le droit des journalistes à informer et le droit des citoyens à l’accès à une information plurielle et variée. »

Une allusion faite, vraisemblablement, à la journaliste de RFI Sonia Rolley à qui le gouvernement a refusé le renouvellement de visa et qui depuis, n’a pas pu regagner Kinshasa.

Le 7 août, l’Autorité de régulation des postes et télécoms en RDC, ARPTC, avait demandé aux sociétés de téléphonie mobile de ralentir les transferts d’images sur les réseaux sociaux. Une décision justifiée par l’organe public congolais, puis par le ministre de tutelle, par le souci d’empêcher « l’usage abusif » des réseaux sociaux. Lire notre article : « Attaques de Kinshasa: « Des pertes inutiles en vies humaines » (Monusco)

Une décision prise, considèrent plusieurs congolais, en vue d’empêcher de rendre compte de la ville morte à l’appel du Rassemblement de l’opposition. Une manifestation censée pousser la CENI et le gouvernement à organiser les élections en 2017, comme entendu dans l’Accord sur la transition, signé le 31 décembre.

CD

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

Vous pouvez aussi lire!

Lubumbashi

Lubumbashi : Kapufi arrête de poursuivre le journaliste Jeff Mwingamb

La ministre du genre du Haut-Katanga Viviane Kapufi a retiré sa plainte contre le journaliste Jeff Mwingamb le vendredi

Lire plus...
Katanga, Jessé Numbi

Jessé Numbi : « les attaques tribales et la haine vont affaiblir le Katanga »

Le basculement progressif de Lubumbashi vers l’opposition attire plusieurs attentions sur cette ville qui se rebelle. Le pourvoir de

Lire plus...
Labi mpiana, Taux de change

RDC : un taux de change politique pour baisser les salaires des fonctionnaires

Le gouvernement de la RDC essaie, non sans peine, de stopper la dépréciation du Franc Congolais. C’est sans exclure

Lire plus...

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders