Massacres de Kilwa : les victimes attendent la réparation du gouvernement

Dans Congo profond, Politique
Kilwa, massacre

La RDC est obligée de présenter ses excuses publiquement aux victimes du « massacre de Kilwa » dans l’ancien Katanga. Elle doit aussi payer 2,5 millions de dollars comme indemnités aux victimes. C’est une décision de la cour africaine des droits de l’homme qu’a rappelée, le 14 août 2017, l’ONG de droits de l’homme ACIDH.

L’Action contre l’impunité et pour les droits de l’homme (ACIDH), est revenue sur le massacre de Kilwa, il y a plus de dix ans. En 2004, 75 personnes étaient tuées par les forces de l’ordre, au cours d’une révolte de mineurs. La commission africaine des droits de l’homme a établi la responsabilité du gouvernement de la RDC. Elle l’obliger à réparer les torts causés et reconnaître ses erreurs en public, d’après la cours. ACIDH l’a rappelé, précisant qu’il s’agit de « crimes graves. »

La justice congolaise n’a pas satisfait les victimes de Kilwa

Selon les membres de l’ACIDH, « la justice congolaise n’était arrivée à une bonne conclusion. C’est suite aux interférences politiques dans le dossier. » Plusieurs recours n’ont pas produit d’effet. « C’est pourquoi, expliquent-ils, les victimes « ont trouvé secours en la justice africaine. »

Lire aussi: Massacre de Kilwa en 2004 : des excuses publiques du gouvernement exigées.

En plus des excuses publiques, les ONG rappellent aussi les 2,5 millions de dollars à donner aux victimes. Mais ceci risque de demeurer une indemnité de rêve. Il faudra, avant tout, que les autorités congolaises consentent à respecter cette décision. « Nous mènerons des actions jusqu’à ce que le gouvernement répare et présente publiquement ses excuses », promettent les victimes.

Eric Cibamba

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

Vous pouvez aussi lire!

Katanga, coutumes

Coutumes et politique, le difficile choix des chefs en RDC

La tradition aux villageois et au village. Mais aux chefs traditionnels, accordez la politique et une belle vie en

Lire plus...
Jean-Claude Kazembe, Haut-Katanga

Haut-Katanga : Jean-Claude Kazembe tombe à la cour suprême

La Cour suprême de justice de RDC s’est déclarée incompétente pour statuer sur le contentieux électoral dans le Haut-Katanga.

Lire plus...
Katanga, Ikombi Moponda

Mgr Ikombi : Le Katanga est « tout un esprit »

Deux ans se sont écoulés depuis (2015) le découpage territorial qui a éclaté le Katanga en quatre provinces. Mais

Lire plus...

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders