Pygmées et Bantus s’entretuent dans le Tanganyika

Dans Actualités, Congo profond, Politique
Tanganyika, déplacés

Vendredi 4 août, les Pygmées ont attaqué le village bantu « Lambo Kilela », dans le groupement « Lambo Katenga », province du Tanganyika. De ces nouvelles violences, une cinquantaine de personnes ont encore perdu la vie. C’est une nouvelle étape d’une crise née en 2013, dans cette région de l’ancien Katanga, démembré en 2015, autrefois touchée par la milice may-may.

L’attaque a fait 50 victimes, d’après RFI, et 55 selon Rogatien Kitenge, président de la société civile du Tanganyika, cité par Actualite.cd. Une trentaine de personnes ont été blessées.

Des nouvelles attaques sans motif inconnu

Le village Lambo Kilela était, jusqu’ici, épargné des violences qui opposent des Pygmées, ethnie autochtone et minoritaire, aux Baluba, une des ethnies bantus de la région Sud-est de la RDC.

Le motif de ces nouvelles violences n’est pas connu, mais les deux communautés s’affrontent régulièrement. Les efforts de pacification, et malgré la signature d’un pacte de paix en février 2017, n’ont pas permis d’enterrer la hache de guerre. Et les bons offices du ministère de l’intérieur n’auront qu’échoué.

Les assaillants ont eu se sont préparés, dans l Tanganyika

Joint par RFI, le porte-parole de la société civile du Tanganyika, Modeste Kabazi, affirme que les pygmées sont partis du village Kabulo, à 40 km de Kalemie. Il parle d’« une attaque-surprise », au cours de laquelle le chef Lambo Kilela a été blessé par deux flèches. Il a été transféré à l’Hôpital général de Kalemie, le samedi 5 août, indique le journaliste Jacques-Vallon Kabulo de Lubumbashi, présent dans la région. D’autres blessés, du village Kasongo, ont été évacués vers un centre de prise en charge, ajoute le journaliste.

Lire aussi: Tanganyika: l’insécurité alimentaire touche 80% de ménages.

Le journaliste Jacques-Vallon Kabulo précise, toutefois, que les Pygmées ont attaqué Lambo Kilela, en territoire de Kalemie, à 11 heures. Non pas à 5 heures, comme l’indique la version « devenue officielle ». D’ailleurs, l’attaque ne visait pas les Baluba, comme annoncé. Il explique, en plus :

« Les assaillants ont ravi un véhicule appartenant à un commerçant de Nyunzu (un territoire du Tanganyika). Grâce à ce moyen de locomotion, ils ont réuni plusieurs hommes pour préparer l’attaque du village Kabulo (un autre village touché). Ils sont allés se regrouper à Mulolwa et ont fait irruption dans Lombo Katenga pour réaliser l’attaque. »

Un mois plus tôt, le 4 juillet, de nouveaux affrontements entre Pygmées et Bantu éclataient en périphérie Nord de Kalemie. Ces affrontements répétés sont à l’origine de déplacements massifs de la population.

Didier Makal

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

Vous pouvez aussi lire!

Lubumbashi

Lubumbashi : Kapufi arrête de poursuivre le journaliste Jeff Mwingamb

La ministre du genre du Haut-Katanga Viviane Kapufi a retiré sa plainte contre le journaliste Jeff Mwingamb le vendredi

Lire plus...
Katanga, Jessé Numbi

Jessé Numbi : « les attaques tribales et la haine vont affaiblir le Katanga »

Le basculement progressif de Lubumbashi vers l’opposition attire plusieurs attentions sur cette ville qui se rebelle. Le pourvoir de

Lire plus...
Labi mpiana, Taux de change

RDC : un taux de change politique pour baisser les salaires des fonctionnaires

Le gouvernement de la RDC essaie, non sans peine, de stopper la dépréciation du Franc Congolais. C’est sans exclure

Lire plus...

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders