Haut-Katanga : Jean-Claude Kazembe tombe à la cour suprême

Dans Actualités, Politique
Jean-Claude Kazembe, Haut-Katanga

La Cour suprême de justice de RDC s’est déclarée incompétente pour statuer sur le contentieux électoral dans le Haut-Katanga. Jean-Claude Kazembe qui l’a saisi est renvoyé à l’arrêt de la cour d’appel de Lubumbashi.


Kazembe ne retourne pas à la tête du Haut-Katanga. Dans son arrêt de jeudi 21 septembre 2017, la Cour suprême se déclare incompétente. D’après elle, il n’y a pas de « recours en matière de contentieux électoral ».

Jean-Claude Kazembe se sera battu jusqu’au bout

Jean-Claude Kazembe est, en quelque sorte, renvoyé à l’arrêt de la cour d’appel de Lubumbashi. Cet arrêt a validé l’élection de Célestin Pande comme gouverneur du Haut-Katanga. La cour l’a débouté.


Jean-Claude Kazembe conteste l’élection de Célestin Pande. Une élection illégale, pour lui, qui se considère toujours comme gouverneur légal. Puisqu’élu en 2016, Kazembe a été déchu par les députés en avril 2017.

Lire aussi : Jessé Numbi : « les attaques tribales et la haine vont affaiblir le Katanga ».

Mais la cour constitutionnelle a relevé une faute de procédure qui, de bon droit, rétablit Kazembe. Seulement, la majorité au pouvoir ne l’a pas laissé regagner son poste. Le ministre de l’intérieur qui avait, entre-temps, nommé un intérimaire, ne l’a jamais notifié pour son retour.

Le 26 août, Célestin Pande a été élu, puis, la cour d’appel de Lubumbashi l’a confirmé comme gouverneur du Haut-Katanga.

CD

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

Vous pouvez aussi lire!

Fraude douanière

Un mur de 20 km pour empêcher la fraude douanière à Kasumbalesa

Un mur de 20 kilomètres, pour empêcher la fraude douanière, à la frontière zambienne, à Kasumbalesa. L’initiative est du

Lire plus...
Rentrée des classes

C’est la rentrée des classes pour les écoles périphériques de Lubumbashi

Le 4 septembre, l’année scolaire 2017-2018 a démarré en République Démocratique du Congo. Une rentrée des classes trop timide

Lire plus...
Photographie, presse

Les médias congolais abordent moins les femmes politiques

Les médias congolais seraient-ils un peu machistes ou, au contraire, ignoreraient-ils les compétences des femmes en politiques ? Elles n’y

Lire plus...

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders