Haut-Katanga : Jean-Claude Kazembe tombe à la cour suprême

In Actualités, Politique
Jean-Claude Kazembe, Haut-Katanga

La Cour suprême de justice de RDC s’est déclarée incompétente pour statuer sur le contentieux électoral dans le Haut-Katanga. Jean-Claude Kazembe qui l’a saisi est renvoyé à l’arrêt de la cour d’appel de Lubumbashi.


Kazembe ne retourne pas à la tête du Haut-Katanga. Dans son arrêt de jeudi 21 septembre 2017, la Cour suprême se déclare incompétente. D’après elle, il n’y a pas de « recours en matière de contentieux électoral ».

Jean-Claude Kazembe se sera battu jusqu’au bout

Jean-Claude Kazembe est, en quelque sorte, renvoyé à l’arrêt de la cour d’appel de Lubumbashi. Cet arrêt a validé l’élection de Célestin Pande comme gouverneur du Haut-Katanga. La cour l’a débouté.


Jean-Claude Kazembe conteste l’élection de Célestin Pande. Une élection illégale, pour lui, qui se considère toujours comme gouverneur légal. Puisqu’élu en 2016, Kazembe a été déchu par les députés en avril 2017.

Lire aussi : Jessé Numbi : « les attaques tribales et la haine vont affaiblir le Katanga ».

Mais la cour constitutionnelle a relevé une faute de procédure qui, de bon droit, rétablit Kazembe. Seulement, la majorité au pouvoir ne l’a pas laissé regagner son poste. Le ministre de l’intérieur qui avait, entre-temps, nommé un intérimaire, ne l’a jamais notifié pour son retour.

Le 26 août, Célestin Pande a été élu, puis, la cour d’appel de Lubumbashi l’a confirmé comme gouverneur du Haut-Katanga.

CD

You may also read!

Christian Mwando, Moïse Katumbi

Le député Christian Mwando a marché pour le retour de Moïse Katumbi

Hommes et femmes, tous membres de l'Unadef sont descendus dans la rue à Lubumbashi le 6 août, pour réclamer

Lire plus...
Christian Mwando, Moïse Katumbi

Manifestations à Lubumbashi autour du retour de Moïse Katumbi

Lubumbashi a connu, lundi 6 août 2018, une matinée tendue en plusieurs endroits. La police a tiré plusieurs fois

Lire plus...
Lubumbashi, Insécurité, RDC

« Violences policières et abus de droits de l’homme », dénoncent 29 ONG de RDC

Des violences policières ainsi que les abus des droits humains. 29 organisations de la société civile de la RDC

Lire plus...

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders