Mihayo, TP Mazembe : « FUS de Rabat est un adversaire de taille »

Dans Non classifié(e)
TP Mazembe, Lubumbashi

Les entraîneurs de TP Mazembe et FUS de Rabat ont donné, samedi 30 septembre, un point de presse à Lubumbashi. L’hôte de cette rencontre des demi-finales de la Coupe des confédérations de la CAF s’en montré confiant, mais prudent.

« FUS de Rabat est un adversaire de taille », a déclaré Pamphile Miyayo, coach de TP Mazembe. Il a rassuré la presse que malgré le peu de temps de préparation que son équipe a eu pour ce match, il a réussi à faire l’essentiel.

Une semaine plus tôt, en effet, TP Mazembe jouait encore un match des quarts des finales dans son stade de Kamalondo. Il l’emportait largement sur l’équipe soudanaise Hilal Obeid par 5 buts à zéro.

| Ceci pourrait vous intéresser : CAF Interclubs : TP Mazembe s’élance, Vita dérape.

Pas de crainte pour TP Mazembe

Rien n’est impossible, se convainquent les mazembiens, forts d’une bonne expérience pour les compétitions africaines. « Nous ne craignons rien, mais notre adversaire c’est un adversaire de taille. Mazembe ne néglige aucun match, même quand on joue New Soger », a soutenu le coach de l’équipe de Lubumbashi. Dans une interview accordée à Jeune Afrique, Mihayo a présenté la victoire sur FUS comme une obligation.

De l’autre côté, l’entraineur du FUS Rabat n’est pas du tout intimidé. Même s’il sait que TP Mazembe est réputé imbattable sur son propre terrain. Amusant, mais avertissant, le coach de FUS a demandé à Mazembe de jouer la qualification de ce dimanche car le match retour ne lui sera facile.

Eric CIBAMBA

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

Vous pouvez aussi lire!

Fraude douanière

Un mur de 20 km pour empêcher la fraude douanière à Kasumbalesa

Un mur de 20 kilomètres, pour empêcher la fraude douanière, à la frontière zambienne, à Kasumbalesa. L’initiative est du

Lire plus...
Rentrée des classes

C’est la rentrée des classes pour les écoles périphériques de Lubumbashi

Le 4 septembre, l’année scolaire 2017-2018 a démarré en République Démocratique du Congo. Une rentrée des classes trop timide

Lire plus...
Photographie, presse

Les médias congolais abordent moins les femmes politiques

Les médias congolais seraient-ils un peu machistes ou, au contraire, ignoreraient-ils les compétences des femmes en politiques ? Elles n’y

Lire plus...

Laissez un commentaire:

Your email address will not be published.

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders