Lualaba : une trentaine de morts dans un accident ferroviaire près de Luena

In Actualités, Congo profond
Lualaba, SNCC

Une trentaine de passagers d’un train marchandise ont péri dans un accident dans le Lualaba, dimanche 12 novembre 2017. Les victimes seraient des clandestins. L’engin était parti de Lubumbashi dans le Haut-Katanga.

L’accident a eu lieu à Buyofwe, une gare située à près de 30 kilomètres de Lubudi dans la province du Lualaba. C’est sur la voie qui mène à Kamina, capitale de la province du Haut-Lomami, dans l’ancien Katanga.

Le train accidenté transportait des marchandises dont des citernes de carburant. Un train vraisemblablement surchargé. Il traquait 13 wagons et a raté la montée d’une pente. Il a donc fini dans un ravin. Le carburant a pris feu, surprenant les passagers dont certains dormaient.

Une situation dramatique dans le Lualaba : 33 morts

D’après Radio Okapi, une chaine onusienne basée à Kinshasa, 11 des 13 wagons ont pris feu et les victimes. On compte aussi plusieurs morts, 33 sont confirmés.

D’après le médecin chef de zone de sante de Lubudi qui s’est rendu sur le lieu de l’accident, indique la même source, « la situation est dramatique. » Il a pu ramener une trentaine des blessés, les autres sont restés faute de moyens de transport.

Les autorités locales ainsi que les représentants de la Société des chemins de fer de la RDC, SNCC, responsable du train accidenté, se sont rendus sur place.

Lire aussi Kolwezi : des policiers en fuite, pour ne pas se rendre à Kinshasa

Une voie ferrée mal entretenues, favorable aux déraillements

Ce déraillement de train rappelle un autre, dramatique, survenu en 2014 à Katongola à une cinquantaine de kilomètre de Kamina. Une trentaine de personnes y avaient péri. Plusieurs autres accidents ont eu lieu sur la même voie ferré, mal entretenue et vétuste. Parfois, le rail est mal fixé sur les traverses en bois ou en métal usées.

Le déplacement du train est rare dans la contrée. Et à chaque passage, des clandestins en profitent pour voyager. Ce qui alourdit les bilans à chaque déraillement.

CD

You may also read!

Jean-Claude Kazembe, Haut-Katanga

Jean-Claude Kazembe fait son retour à Lubumbashi plus d’une année après sa destitution

C’est un retour en fanfare, ou presque, celui de Jean-Claude Kazembe. L’ancien gouverneur du Haut-Katanga, destitué en avril 2017

Lire plus...
Lubumbashi, Insécurité

Lubumbashi : au moins trois morts dans les manifestations contre l’insécurité

L'insécurité est loin de reculer à Lubumbashi, ville où pas plus tard que le weekend dernier, la police a

Lire plus...
Haut-Katanga, Lubumbashi, députés nationaux

Haut-Katanga : les villes arrachent 66 % de sièges de députés nationaux

Lubumbashi arrache près de la moitié des électeurs enregistrés par la CENI, Commission électorale nationale indépendante. Ce sont 1,1

Lire plus...

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders