Reconduit président de l’UDCO, Jean-Claude Masangu décline

In Actualités, Politique
Jean-Claude Masangu, UDCO

La surprise est grande, au congrès extraordinaire de l’Union pour le développement du Congo, UDCO, tenu du 8 au 9 décembre à Lubumbashi. Jean-Claude Masangu n’a pas consenti à sa reconduction pourtant décidée « à l’unanimité ».

La surprise est arrivée tard, le samedi, alors que les congressistes avaient, en fin de l’après-midi, désigné Jean-Claude Masangu précédent de l’UDCO. Un parti dont il a démissionné des mois plus tôt.

Kabongo Ngoy succède à Jean-Claude Masangu à l’UDCO

A sa place, c’est Kabongo Ngoy qui a finalement été désigné. « En attendant », précise une source proche du parti, sans davantage d’explication. Homme d’affaires connu à Lubumbashi, Kabongo Ngoy est membre du collège des fondateurs du parti. C’est lui qui refusait, en septembre dernier, la démission de monsieur Masangu. « Masangu est parti, Masangu n’est pas parti », déclarait-il. Il insinuait alors un éventuel retour du banquier à la tête du parti.

Jean-Claude Masangu se retire

Ancien gouverneur de la Banque centrale du Congo et successeur de Banza Mukalay, le premier président du parti, J.-C. Masangu a ainsi refusé de revenir à la tête de l’UDCO.

Dans sa lettre de démission, il annonçait donner une occasion au parti de renforcer sa cohésion. Des membres du parti avaient, des jours plus tôt, décidé de le destituer et le remplacer par un autre. Acte qu’avaient alors retrouvé les fondateurs du parti. Parmi eux, Kabongo Ngoy qui lui succède dorénavant.

CD

You may also read!

Christian Mwando, Moïse Katumbi

Le député Christian Mwando a marché pour le retour de Moïse Katumbi

Hommes et femmes, tous membres de l'Unadef sont descendus dans la rue à Lubumbashi le 6 août, pour réclamer

Lire plus...
Christian Mwando, Moïse Katumbi

Manifestations à Lubumbashi autour du retour de Moïse Katumbi

Lubumbashi a connu, lundi 6 août 2018, une matinée tendue en plusieurs endroits. La police a tiré plusieurs fois

Lire plus...
Lubumbashi, Insécurité, RDC

« Violences policières et abus de droits de l’homme », dénoncent 29 ONG de RDC

Des violences policières ainsi que les abus des droits humains. 29 organisations de la société civile de la RDC

Lire plus...

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders