« Iriss, la vie comme elle change », le livre de Nelly Kanteng

In Congo profond
Wallonie-Bruxelles, Nelly Kanteng

« Iriss, la vie comme elle change », c’est le titre d’un romain que vient de publier par Nelly Kanteng, jeune parmi les auteurs de Lubumbashi. Le bureau Wallonie-Bruxelles a accompagné sa venue au monde dans la littérature congolaise. Un livre qui, comme un compte, raconte l’histoire de la vie d’une fille qui n’a pas eu beaucoup de chances.

Un livre, une vie

Samedi 7 avril 2018, « Iriss, la vie comme elle change » a été baptisé devant un parterre de curieux et scientifiques venus rencontrer l’auteure hors normes de ce roman. Orpheline, « Iriss, la vie comme elle change », est un livre qui fait pleurer et fait s’émouvoir. C’est l’histoire d’une jeune fille qui voit mourir sa mère. Jeune, elle apprend à se battre pour survivre à la méchanceté du monde.

Une auteure « trop » convaincue

Nelly Kateng parle tellement joyeuse que le récit de son livre semblerait imaginaire, fictif. Pour, c’est sa vie ou presque. U livre basé sur une vie que l’auteure a expérimentée mais n’en pleure plus malgré une enfance pénible. Elle grandit dans l’amour d’une famille qu’elle dit « unie et solitaire », grâce à laquelle elle a survécu à tout. Très tôt, elle perd sa mère. Son père, un cheminot, la retiendra dans l’espoir et surtout l’ardeur de vivre.

Une auteure hors-normes, c’est en effet l’expression pour désigner cette jeune fille qui a perdu sa mobilité depuis ses 2 ans, condamnée à passer sa vie dans une chaise roulante. Pourtant, madame, une dame de fer on pourrait dire, n’a rien abandonné de ses passions. Elle a 16 ans lorsqu’elle ose l’écriture alors que quatre ans plus tôt, elle avait abordé le dessin. Parlant d’elle-même, Nelly Kanteng  assure qu’elle est « plus à l’aise à écrire qu’à parler ».

Dans son témoignage sur sa sœur auteur, Michou Kapalang, décrit une Nelly Kanteng qui n’oublie rien, sait patienter et rapprocher les gens. « Nous t’appelons « notre centre de messagerie » pour tes capacités d’écoute. Elle a relevé la tête et donné sens à sa vie malgré les difficultés ».

Wallonie-Bruxelles encourage

Le vernissage de ce livre a vécu dans la cour du bureau Wallonie-Bruxelles de Lubumbashi. Le collectif des écrivains et critique du grand Katanga était présent, associée à cette cérémonie car l’auteure en est membre. Annie Kabeya, cheffe de ce bureau, a rappelé que « Nelly Kanteng  est une auteure particulière, une personnalité unique qui a su tirer profit de sa vie au-delà ses multiples obstacles ». Et d’encourager l’auteure et les amis de la culture à ne point s’éloigner des bureaux Wallonie-Bruxelles qui, « dans la mesure du possible, les accompagnera toujours ».

Ce fut la première activité avril 2018 dans l’agenda Wallonie-Bruxelles de Lubumbashi. Et cette auteure a marqué ce premier point.

Fidèle Bwirhonde

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

You may also read!

La chute du cobalt fait chuter Mutanda mining dans le Lualaba

La société minière Mutanda Mining (Mumi), appartenant à Glencore, traverse des moments difficiles. Elle annonce ne plus faire de

Lire plus...
Hubert Tshiswaka

Hubert Tshiswaka: « Les jeunes doivent participer au changement »

Au forum sur l’autonomisation des jeunes Congolais, le défenseur des droits de l’homme Hubert Tshiswaka a invité les jeunes

Lire plus...
Patrick Muyaya

Patrick Muyaya : « Il faut que les Congolais cessent d’être un problème pour eux-mêmes »

Les jeunes des villes congolaises sont des « privilégiés ». Et pour cela, ils ont le devoir d’agir pour les autres

Lire plus...

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders