Martin Fayulu : « Nous allons reprogrammer le meeting de Lubumbashi »

In Actualités, Politique

Après l’interdiction de son meeting à Lubumbashi le week-end dernier, l’oppodition entend revenir à la charge avec un autre.  C’est ce qu’a indiqué le candidat président de la République Martin Fayulu dans une interview à Congo Durable dimanche 14 octobre.

Congo Durable : Etes-vous un malheureux d’être venu à un meeting qui a échoué, puisqu’annulé la veille par la mairie de Lubumbashi ?

Martin Fayulu: Non, il n’ya pas eu echec. Nous sommes venus pour communier avec nos frères et soeurs de Lubumbashi. Malheureusement, les autorités locales ont eu peur parce qu’elles ont vu les candidats présidents de la République descendre à Lubumbashi. On leur a demandé [par Kinshasa, ndlr] de faire avorter la manifestation.

Qu’allez-vous faire à présent ?

Malgré tout, nous avons vu nos compatriotes. Nous étions au marché Njanja, à la cité dans les églises et même à la mairie où la maire adjointe a pris la fuite.

Lire aussi « Martin Fayulu : “On ne peut pas voler le peuple” »

L’essentiel est que les lushois savent que nous sommes là, ils viennent nous voir à l’hotel et on communie ensemble. Nous allons reprogrammer le meeting, vu que dans sa lettre, la maire adjointe nous demande de reprogrammer. Nous allons le faire et ce n’est pas fini.

Etes-vous sûrs, dans ce contexte, de pouvoir battre campagne à travers la RDC? Qu’allez-vous faire?

Nous prenons le peuple et le monde entier à temoin. Nous sommes dans l’astasie dans notre pays, on nous maltraite. Nous irons partout. D’ailleurs, ils nous ont empêché de dire au peuple de rejeter la machine à voter. Oui aux élections crédibles, transparentes et apaisées. Non à la MAV [Machine à voter] et au fichier électoral corrompu.

Au merting, c’est une opposition qui est venue en grouoe, de Kinshada. Peut-on croire que le candidat commun de l’opposition est un pari gagné ?

Oui, c’est un pari gagné, le principe de candidat commun. Nous allons gagner ces élections sans tricherie.

Les lushois [habitants de Lubumbashi] peuvent-ils connaître le candidat commun ?

Ce n’est pas encore connu. Nous sommes dans la procédure de désignation. L’étape prochaine, c’est la marche du 26 octobre à Kinshasa. Après, nous allons élaborer un mini programme commun.

Propos recueillis par Eric Cibamba

You may also read!

Céni Lubumbashi, RDC

La Céni n’est pas capable d’organiser les élections le 23 décembre

Pas d’élections le 23 décembre 2018 en RDC. La Céni, Commission électorale, l’a annoncé aux candidats à la présidentielle

Lire plus...
RDC, Campagne électorale rdc, Machine à voter, Lubumbashi

De « graves irrégularités » dans la campagne électorale en RDC

L’ONG IRDH (Institut de recherches en Droits humains) lance une nouvelle alerte sur les élections en RDC. Elle pointe

Lire plus...
Ceni, RDC, Kinshasa

Cacophonie à Kinshasa et risque de fin violente de campagne électorale

C’est la cacophonie qui règne à Kinshasa, peu de temps seulement après l’annonce par le gouverneur Kimbuta de la

Lire plus...

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders