Prix Nobel Dr Mukwege, quel sens pour la nation congolaise ?

In Politique
Denis Mukwege

Le prix Nobel de la paix décerné au docteur Denis Mukwege était présenté lundi 3 décembre à Lubumbashi. Un encouragement du chirurgien congolais pour son engagement dans la restauration de la dignité des femmes congolaises violées en temps de guerre en République démocratique du Congo. Violences particulièrement choquantes dans l’Est.

Les membres de la Fondation Panzi, en collaboration avec l’Institut de Recherche en Droits Humains (IRDH) ont organisé une conférence à l’intention de la population lushoise (de Lubumbashi). Objectif, expliquer le sens du Nobel de la paix du congolais Denis Mukwege.

Denis Mukwege Prix Nobel de la paix : une fierté congolaise

Devant une assistance des intellectuels, les orateurs, professeurs des universités, ont démontré que le prix Nobel de la paix décerné à Denis Mukwege est une fierté pour la nation congolaise.

Retraçant le contexte de l’instauration du prix Nobel de la paix dans l’histoire du monde jusqu’à Denis Mukwege, ils ont insisté sur la distinction dans l’engagement pour le bien universel. Ils ne se sont pas empêchés de demander aux congolais de s’identifier entant que ressortissants du pays de Mukwege devenu une image de marque pour l’Afrique et aussi pour le monde.

Je ne fais rien pour moi mais pour l’autre

Lors des échanges avec les participants, les membres de la Fondation Panzi ont révélé au public que rien de ce que gagne Denis Mukwege ne l’est pour lui-même. L’homme est selon Panzi, animé d’une générosité remarquable. Tous les gains en espèce ou en nature, Mukwege les investit dans l’autre.

Pour ce prix qui lui sera d’ailleurs officiellement remis le 10 décembre et dont la valeur est de plus de 450 millions d’euros (la moitié du prix partagé avec une irakienne engagée dans la lutte contre les violences faites aux femmes), Dr Denis Mukwege a décidé d’orienter vers son œuvre caritative.

Prix Nobel ou récupération politicienne?

Mais le prix qui est arrivé et arrive à la veille des élections dans un Congo où les politiques ne s’entendent guère, Mukwege est parfois une figure gênante pour certains politiciens. Notamment au pouvoir. Son nom a même été plusieurs fois proposé comme successeur à Joseph Kabila en vue de diriger une transition citoyenne et apaisée.

Pour la fondation Panzi et les participants aux débats de Lubumbashi, le sens du prix Nobel de la paix décerné au congolais n’est qu’une fierté congolaise. Point n’est alors besoin de le politiser. Occasion pour elle de rappeler au gouvernement que ceci devrait se fêter à travers la République.

Eric Cibamba

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

You may also read!

Félix Tshisekedi

FCC de Kabila versus AFDC de Lukwebo : ça pourrait profiter à Félix Tshisekedi

Entre l’Alliance des forces démocratiques du Congo et ses alliés (AFDC-A) et le Front commun pour le Congo (FCC),

Lire plus...
Lubumbashi, Insécurité, RDC

Les séparatistes Bakata-Katanga étaient aux portes de Lubumbashi le 11 juillet

Au moins 1 soldat, indiquent des sources non-officielles, a péri dans une incursion des indépendantistes Bakata-Katanga en périphérie Est

Lire plus...
Déplacés internes, Pweto, Population africaine

Agir maintenant sur le doublement de la population africaine

La population africaine, et la RDC est concernée, devrait doubler d’ici à 2050. Une telle perspective suscite des inquiétudes

Lire plus...

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders