Kasongo Mwema Yamba Y’amba, porte-parole de Félix Tshisekedi

In Politique
Kasongo Mwema

Les félicitations sont nombreuses dans les milieux des professionnels des médias congolais. Le journaliste Tharcisse-Henri Kasongo Mwema Yamba Y’amba, ancien de RTNC et de Radio France Internationale, a été nommé porte-parole du président Félix Tshisekedi.

A Lubumbashi, ville d’où Kasongo Mwema se révélait comme journaliste, alors très jeune, les félicitations n’ont pas tardé. « C’est avec beaucoup de joie que nous, Réseau des Médias Associatifs et Communautaire du Katanga, avons appris votre nomination par le Chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, en qualité de « Porte Parole du Président de la RDC » et vous en félicitons au nom de toutes les radios membres », peut-on lire dans un communiqué publié sur Facebook.

Kasongo Mwema, journaliste et enseignant à l’Université de Lubumbashi

La décision a été lue sur la RTNC, Radio Télévision nationale congolaise le 29 avril. Kasongo Mwema va jouer un rôle qu’il a vu plusieurs ministres exercer. Il est ainsi censé le connaître, à plusieurs titres.

D’abord parce que, l’un des remarquables journalistes de la RTNC sous le président Mobutu, il a côtoyé les équipes de communication. Ensuite, Kasongo Mwema connaît les médias congolais, en tant qu’enseignant et chercheur en Communication, précisément en journalisme à l’Université de Lubumbashi. Aussi, sa carrière à RFI en a fait une des voix journalistiques les plus connues de la RDC de deux dernières décennies.

« Votre nomination n’est pas un fait du hasard, ce n’est que justice au regard de votre parcours dans la profession. En effet, vous êtes parmi les rares journalistes qui ont bravé la corruption, l’intimidation et la manipulation politique. Vous êtes resté constant dans les limites de la profession journalistique, avec une rigueur dans le traitement des informations, loin de la propagande et du sakayonsa. D’ailleurs, votre passage à la RFI en est une illustration. Vous êtes un homme qui a un autre regard de la profession du journaliste, depuis l’auditoire en passant par un organe de presse, jusque dans la société. Vous méritez ce poste et vous en félicitons une fois de plus », indique dans son communiqué le REMACK.

Liberté des médias en RDC

C’est probablement en raison de ce profil ainsi défini par les médias du Katanga que Félix Tshisekedi a obtenu l’entrée de Kasongo Mwema dans son cabinet. Dès son investiture, en effet, le président Tshisekedi a manifesté son intention de voir émerger une presse libre en RDC. C’est peut-être aussi pour cette raison qu’il entend détacher la fonction de porte-parole du gouvernement, et de la tutelle des médias. Puis, cette nomination arrive la veille de la journée internationale de la liberté de la presse.

Aussi, puisque, et ce depuis le président Mobutu, le porte-parole du gouvernement s’est retrouvé souvent en train de parler du président de la République. Peut-être parce que plusieurs ont été ministres.

Le président Tshisekedi a aussi nommé Tina Salama, journaliste de Radio Okapi, comme son porte-parole adjointe.


Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

You may also read!

Félix Tshisekedi

FCC de Kabila versus AFDC de Lukwebo : ça pourrait profiter à Félix Tshisekedi

Entre l’Alliance des forces démocratiques du Congo et ses alliés (AFDC-A) et le Front commun pour le Congo (FCC),

Lire plus...
Lubumbashi, Insécurité, RDC

Les séparatistes Bakata-Katanga étaient aux portes de Lubumbashi le 11 juillet

Au moins 1 soldat, indiquent des sources non-officielles, a péri dans une incursion des indépendantistes Bakata-Katanga en périphérie Est

Lire plus...
Déplacés internes, Pweto, Population africaine

Agir maintenant sur le doublement de la population africaine

La population africaine, et la RDC est concernée, devrait doubler d’ici à 2050. Une telle perspective suscite des inquiétudes

Lire plus...

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders