Retour de Moïse Katumbi: Christian Mwando mobilise à Lubumbashi

In Actualités

A Lubumbashi, lundi 20 mai, Moïse Katumbi est attendu par ses partisans trois ans après son exil. Ses proches, le cas du député Christian Mwando, pour un accueil chaleureux.

Depuis une semaine, les états-majors de la plate-forme Ensemble pour le changement et ceux de Lamuka manifestent à travers les artères de Lubumbashi en soutien à Moïse Katumbi qui est leur coordinateur.

Marche à Lubumbashi : une avant-première

Chants, caravanes motorisées et leur lot d’embouteillages, c’est à l’image de la ville d’une mobilisation qui compte faire du retour de Katumbi un événement. Samedi, la ville préfigurait déjà ce que sera lundi, le 20 mai, jour du « retour » plusieurs fois annoncé avant.

Parmi les manifestants le samedi, le député Christian Mwando qui est le président du parti Unadef et ancien ministre des finances du Katanga sous Katumbi. « Tous à l’aéroport ce 20 mai pour un accueil chaleureux », rappelait-il en marchant.

Moïse Katumbi l’incarnation de l’espoir

Devant des Lushois, les habitants de Lubumbashi qui ont marché avec le député Mwando, celui-ci a demandé de garder espoir. Katumbi rentre pour un changement, indiquait-il. Et d’ajouter : « Le retour du Charman Moïse Katumbi poussera ses détracteurs et ennemis des congolais à fuir et à foutre la paix aux congolais.»

La marche de samedi, une première depuis 3 ans, avait valeur de test en même temps qu’elle sensibilisait à l’accueil. Car dans la clé, sous le président Kabila, les marches des proches de Katumbi étaient souvent non autorisées.

Éric Cibamba

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

You may also read!

La chute du cobalt fait chuter Mutanda mining dans le Lualaba

La société minière Mutanda Mining (Mumi), appartenant à Glencore, traverse des moments difficiles. Elle annonce ne plus faire de

Lire plus...
Hubert Tshiswaka

Hubert Tshiswaka: « Les jeunes doivent participer au changement »

Au forum sur l’autonomisation des jeunes Congolais, le défenseur des droits de l’homme Hubert Tshiswaka a invité les jeunes

Lire plus...
Patrick Muyaya

Patrick Muyaya : « Il faut que les Congolais cessent d’être un problème pour eux-mêmes »

Les jeunes des villes congolaises sont des « privilégiés ». Et pour cela, ils ont le devoir d’agir pour les autres

Lire plus...

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders