Exétat, Haut-Katanga : « Tous les finalistes n’ont pas été pris en charge »

In Congo profond
Assurance scolaire, RDC, Exétat

Des parents du Haut-Katanga (RDC) réclament le remboursement des frais de participation de leurs enfants aux examens d’Etat (baccalauréat). Organisées du 24 au 27 juin dernier, ces épreuves ont connu la contribution financière du gouvernement provincial. Mais les parents ayant payé tous les frais avant, demandent des remboursements.

L’inspecteur principal provincial (IPP), Nicolas Nyange, estime cependant qu’il y a un malentendu à propos du soutien des autorités du Haut-Katanga.

En effet, au lancement de ces épreuves à Lubumbashi, Jacques Kyabula, gouverneur du Haut-Katanga, avait annoncé le soutien de son gouvernement aux finalistes participants. Il avait annoncé la somme de 300 mille dollars américains. Cela avait pourtant sonné pour certains patents, comme une prise en charge totale. Ils tiennent ainsi à se faire rembourser pour avoir déjà payé.

« Non, tous n’ont pas été pris en charge »

Nicolas Nyange assure pourtant que la somme versée par le gouvernement du Haut-Katanga n’était pas une prise en charge de tous les finalistes. Ce serait juste un supplément aux frais de participation.

« Le gouverneur tenait à ce que tous les finalistes de sa province participent pacifiquement à ces examens. Mais plusieurs d’entre eux ne pouvaient pas participer par manque de moyens financiers en dernière minute. Ce sont ceux-là qui ont été pris en charge, pas tous les finalistes. Les parents qui avaient déjà payé doivent rester calmes, leurs enfants n’étaient pas concernés », a assuré Nicolas Nyange.  

Aucun finaliste n’a été chassé

Selon des témoignages reçus, des finalistes non en ordre avec les frais de participation auraient pourtant été renvoyés au premier jour des épreuves. Une accusation rejetée par l’inspection provinciale qui dénonce une campagne malsaine.

Nicolas Nyange insiste : « Tous les finalistes régulièrement inscrits dans leurs écoles et enregistrés par l’inspection ont pris part aux examens. Aucun finaliste n’a été chassé. Sinon, nous aurions trahi l’instruction du gouverneur qui voulait que tous les finalistes, même ceux n’ayant pas payé, participent normalement. »

La précision est d’autant plus nécessaire que certains parents seraient entrain d’exiger aux chefs d’établissement les frais payés pour leurs enfants finalistes du secondaire.

Fidèle Bwirhonde

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

You may also read!

Le calme à Lubumbashi, au lendemain des marches contre l’Afrique du Sud

Un vendredi plus calme que la veille à Lubumbashi. La police était visible à plusieurs endroits de la ville,

Lire plus...
Laurent-Désiré Kabila

Mugabe, l’ami de la RDC des Kabila

« Un digne fils de l'Afrique », les mots de Joseph Kabila à l'annonce de la mort du Zimbabwéen

Lire plus...

Jacques Kyabula rentre d’urgence à Lubumbashi après les violences contre la RSA

Le gouverneur du Haut-Katanga, Jacques Kyabula Katwe, est rentré précipitamment le soir du 5 septembre à Lubumbashi. Il participait

Lire plus...

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders