Les séparatistes Bakata-Katanga étaient aux portes de Lubumbashi le 11 juillet

In Congo profond
Lubumbashi, Insécurité, RDC

Au moins 1 soldat, indiquent des sources non-officielles, a péri dans une incursion des indépendantistes Bakata-Katanga en périphérie Est de Lubumbashi, le 11 juillet. Des insurgés ont aussi été tués. Les autorités ont effectué une descente sur le lieu un jour après, pour rassurer la population qu’elles avaient le contrôle de la situation.

La nouvelle est passée presque sous silence pour de nombreux médias locaux. C’est jusqu’à ce que samedi 13 juillet 2019, le ministre de l’intérieur atterrisse à Lubumbashi. Basile Olongo, accueilli par des autorités du Haut-Katanga a confirmé la présence des indépendantistes deux jours plus tôt.

La population a alerté sur la présence des Bakata-Katanga à Lubumbashi

« Je suis en transit pour la province du Lualaba. Mais le président de la République a souhaité que je passe ici pour féliciter, encourager et soutenir la population de la province du Haut-Katanga et les autorités politico-administratives. Vous êtes au courant de ce qui s’est passé il y a deux jours, avec nos amis Bakata-Katanga. Mais l’efficacité, la promptitude et la désolidarisation dont la population a fait montre, face à ce comportement inadmissible, a fait que je passe ici pour les encourager », a déclaré le ministre.

Basile Olongo n’a pas dit un mot sur l’incident dans lequel, d’après nos sources, un soldat a perdu la vie. Il s’est contenté juste de saluer la dénonciation par la population, de la présence des indépendantistes à Lubumbashi.

Ce jour-là, le 11 juillet 2019, des habitants de Kamasaka, en périphérie de la ville, avaient signalé une « présence suspecte » d’hommes. Des « Bakata-Katanga », l’appellation du groupe séparatiste, on ne peut plus active depuis 2008 dans l’ancien Katanga. Ils demandent l’indépendance du Katanga, sur fond de frustrations économiques, dans une « capitale mondiale du cuivre et du cobalt », surnom du Katanga, où la majeure partie de la population croupit dans la pauvreté.

Un anniversaire sous une sécurité renforcée

Jeudi, un informateur envoyé par les services de sécurité était repéré par les miliciens. Il y avait péri. D’après l’avocat Timothée Mbuya de l’ONG Justicia, l’armée et la milice se sont affrontées le même jeudi. Il y aurait des plus de morts et de blessés, et des insurgés auraient été capturés. Leur nombre n’a pas été communiqué. Le défenseur des droits humains indique, d’après Radio Okapi, que des blessés et ont été acheminés à l’hôpital Sendwe. D’après la même source, les miliciens s’en prennent aux symboles de l’Etat depuis environ 2 mois dans les périphéries de la ville.

Vendredi 12 juillet, les gouverneurs ainsi que les chefs de l’armée et la police notamment dans la province, avaient effectué une descente à Kamasaka. C’est cet événement qu’évoquait Basile Olongo à son arrivée à Lubumbashi, deux jours après l’incident.

Lire aussi : « Anniversaire de la sécession du Katanga : sécurité renforcée à Lubumbashi« 

Le 11 juillet, la ville de Lubumbashi avait une allure toute particulière. Les lieux stratégiques, le Carrefour, le centre-ville par exemple, avaient reçu plus de policiers et de militaires armés. Ils assuraient la sécurité de la ville. Mais très peu de gens seulement savaient ce qui s’étaient passé.

La date évoque la proclamation de l’indépendance du Katanga en 1960, 11 jours seulement après l’accession de la RDC à son indépendance. Mais à Lubumbashi, la ville est restée calme. Tout a fonctionné normalement, en dépité de rumeurs autour de cette présence de Bakata-Katanga.

Didier Makal

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

You may also read!

Félix Tshisekedi, Lamuka

« Lamuka va continuer à exister » malgré les départs (Jeff Mudimbi)

Freddy Matungulu, un des ténors de la coalition de l’opposition, vient d’être nommé par Félix Tshisekedi à l’administration de

Lire plus...
Félix Tshisekedi, Corruption

Révision de la loi électorale et « Sanctions dissuasives » contre la corruption (F. Tshisekedi)

Félix Tshisekedi l'a une nouvelle fois rappelé : il va demander au parlement de réformer la loi électorale. Il

Lire plus...
Moïse Chombe, Moïse Tshombe

Anniversaire de la sécession du Katanga : sécurité renforcée à Lubumbashi

Sécurité renforcée le 11 juillet à Lubumbashi, dans le Haut-Katanga. L'armée et la police, qui assurent des patrouilles mixtes

Lire plus...

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders