Lamuka se réunit autour de Katumbi à Lubumbashi

In Actualités

Les leaders de la coalition de l’opposition Lamuka se réunissent à Lubumbashi. Lundi 29 juillet, ils ont rejoint Moïse Katumbi qui assure la présidence tournante. Ils vont évaluer leurs actions et fixer les grandes lignes de leurs relations avec le nouveau régime au pouvoir.

Katumbi et la présidence de Lamuka

Moïse Katumbi a lui-même accueilli ses paires de Lamuka  l’aéroport de Lubumbashi. Martin Fayulu, Adolphe Muzito et Eve Bazaiba sont arrivés les premiers. Jean-Pierre Bemba était encore attendu jusqu’à 17 heures locales. 

Finalement, le soir, il a été annoncé que Bemba devrait arriver plutôt le mardi. Un point de presse prévu le jour même a lui aussi été reporté.

A l’invitation de Katumbi, ces responsables des partis et regroupements politiques constitutifs de Lamuka vont évaluer leurs activités. Ils définiront, surtout, les nouvelles lignes directrices de la politique du regroupement. 

Les divergences internes à Lamuka

Depuis la présidentielle de décembre 2018, qui a donné Félix Tshisekedi vainqueur, Lamuka fait face à des divergences internes remarquables. Deux camps, voire trois, se dessinent. Celui de Moïse Katumbi qui prône une opposition « républicaine », moins dure vis-à-vis du nouveau président, jusqu’aux dernières élections, allié de l’opposition.

Puis, il y a le camp Fayulu, plus dur. Arrivé 2e à la présidentielle, il revendique toujours la victoire et demande la vérité des urnes. Puis enfin, le camps Bemba. Sa position reste moins claire. Depuis son retour au pays, il parle peu.

Lire aussi : « Lamuka va continuer à exister » malgré les départs (Jeff Mudimbi)

Deux membres de la plateforme des n’y prendront pas part. Ce sont Mbusa Nyamwisi qui a déjà annoncé son rapprochement du président Tshisekedi. Pareil, par ailleurs, en ce qui concerne Freddy Matungulu que le président a fait nommer administrateur à la banque africaine de développement.

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

You may also read!

Hubert Tshiswaka

Hubert Tshiswaka: « Les jeunes doivent participer au changement »

Au forum sur l’autonomisation des jeunes Congolais, le défenseur des droits de l’homme Hubert Tshiswaka a invité les jeunes

Lire plus...
Patrick Muyaya

Patrick Muyaya : « Il faut que les Congolais cessent d’être un problème pour eux-mêmes »

Les jeunes des villes congolaises sont des « privilégiés ». Et pour cela, ils ont le devoir d’agir pour les autres

Lire plus...
Autonomisation des jeunes

RDC : Quelles politiques publiques pour autonomiser les jeunes ?

Le forum sur la gouvernance inclusive et la jeunesse en RDC a démarré mercredi 7 août 2019 à Kinshasa.

Lire plus...

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders