L’armée arrête des voleurs de câbles électriques près de Likasi

In Environnement
Câbles électriques, Inga 3, SNEL

Dans la nuit du 29 au 30 juillet, l’armée a arrêté deux voleurs de câbles électriques, sur une ligne de la Société d’électricité, SNEL. Ils ont réussi à faire tomber un pylône d’une ligne haute tension, portant des fils en cuivre pure.

Après cette attaque, les voleurs ont sectionné 600 mètres de câbles de cuivre, et s’apprêtaient à l’emporter nuitamment. L’opération a eu lieu au niveau village Shilatembo 2, dans le territoire de Kambove, près de Likasi, sur la route de Lubumbashi. D’après un correspondant du site Actualite.cd, un militaire, des forces armées de la RDC (FARDC), a déjoué l’attention de deux éclaireurs.

Attaque d’un pylône électrique

Or, l’armée contrôlait en ce moment-là les câbles électriques sectionnés. C’est alors, explique le militaire à ce média, qu’il a caché son arme et les a approchés. « Ils n’avaient pas de réponse fixe. Tantôt ils attendent un malade, tantôt ils attendent quelqu’un qui proviendra de Lubumbashi », précise-t-il. C’est alors qu’il les a arrêtés et conduits au village Shilatembo 2, où les habitants ont voulu exécuter les présumés voleurs.

Les conséquences de ces vols à répétition, depuis environ une décennie, sont lourdes. Ce « n’est pas seulement au niveau de la SNEL », explique Lucien Mubuya, chef de Division de la société publique d’électricité.

Le coût de câbles électriques volés

Depuis six ans, ce sont 2800 mètres des câbles électriques qui ont été sectionnés et volés, en plus de 5 pylônes écroulés.

Le remplacement d’un pylône détruit, par exemple, coûterait jusqu’à 100.000 dollars américains. Pour sécuriser ses lignes hautes tensions, dans le Katanga où elle désert plus de deux centaines de sociétés minières, la SNEL dépenserait 32 millions de Francs congolais.

En vue de rétablir rapidement les infrastructures détruites, câbles volés et pylônes détruits, elle dit avoir dépensé aussi 26 millions de dollars américains.

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

You may also read!

Politiciens à surveiller : Kabund, Kabuya, Mwilanya, Shadary

Dans les tensions actuelles en RDC, 4 politiciens brillent par des déclarations possiblement inflammables. Ils ne semblent pourtant pas

Lire plus...

Casser et brûler, étonnante citoyenneté congolaise

A Lubumbashi, à Kinshasa ou encore à Goma, beaucoup de Congolais ont une étonnante facilité à casser et brûler.

Lire plus...
Marie Tumba, Célestin Tunda

Tunda Yakasende usurpe les fonctions de Marie Tumba à Kampala

Un acte ne passe pas inaperçu, et suscite depuis le week-end dernier, l’indignation à Kinshasa. Lors de la visite

Lire plus...

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders