Des ministres qui ont la confiance du peuple, demandent les confessions religieuses

In Actualités

Le premier ministre, Syvestre Ilunga Ilunkamba, reçoit les listes des candidats à son gouvernement le 10 août à Kinshasa. La veille, les confessions religieuses en ont profité pour lui formuler une demande remarquable. 

Vendredi, une délégation des confessions religieuses, des églises chrétiennes en majorité, a rencontré Ilunga Ilunkamba. La délégation lui a demandé de ne prendre dans son gouvernement que des personnes « intègres, crédibles, capables de répondre aux aspirations ». 

Des ministres de confiance, insistent les confessions religieuses

Ces personnes devraient aaussi d’après les religieux, être en mesure de mobiliser un budget social. D’après l’abbé Donatien Nshole, catholique, ce sont « Toutes les confessions religieuses » qui ont insisté sur la nomination des personnes « qui inspirent confiance ».

Le premier ministre, qui va bientôt déposer une liste des regroupements politiques à soumettre au président Félix Tshisekedi, a indiqué avoir fixé des critères pour entrer dans son gouvernement. Le cap pour le changement du président Tshisekedi ainsi que le Front commun pour le Congo le savent. 

Élections locales

En début de la semaine, c’était une ONG de lutte contre la corruption qui interpellait le premier ministre. Elle lui demandait de ne pas prendre dans son gouvernement d’anciens ministres ou gestionnaires impliqués dans la corruption.

Dans leur entretien avec le premier ministre, par ailleurs, les confessions religieuses ont rappelé que les élections locales attendent encore. Pareil, en ce qui concerne le recensement général de la population.

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

You may also read!

Kasumbalesa s’active contre Ebola

La lutte contre la maladie à virus Ebola vient de démarrer dans la ville de Kasumbalesa. Le maire de

Lire plus...

« Il faut un code de l’eau en RDC » en prévision à des tensions (Jean-Pierre Djibu)

17 pays abritant ¼ de la population mondiale souffriraient d’un stress hydrique. C’est le constat du World Ressources Institute

Lire plus...

Katanga : 2 miliciens proches de Gédéon Kyungu prêts pour la reddition

Deux miliciens, lieutenants du chef de guerre Gédéon Kyungu Mutanga, ont manifesté l'intention de déposer les armes. Ils n'ont

Lire plus...

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders