Kazadi Tshinyama, un chef des Bakata-Katanga, arrêté à Lubumbashi

In Congo profond
Identité Katangaise, Katanga awards

Kazadi Tshinyama a été arrêté à Lubumbashi. Les services de sécurité l’ont présenté au gouverneur du Haut-Katanga, le samedi 10 août. Il serait le chef des indépendantistes Bakata-Katanga.

Le 8 août, la tension était remontée d’un cran à Lubumbashi. Une rumeur faisait état d’une imminente attaque des indépendantistes Bakata-Katanga.

Une intervention de l’armée avait permis l’arrestation de 5 personnes environ. D’autres suspects se ont pris la fuite.

Indépendance, demandent les Bakata-Katanga

Kazadi Tshinyama, que les services de sécurité présentent comme le chef de la milice Bakata-Katanga, en fait partie. Le groupe détenait des armes blanches et des fétiches servant de protection, selon l’Agence congolaise de presse (ACP).

A l’occasion de la présentation, indique l’ACP, le gouverneur Jacques Kyabula a condamné le mouvement insurrectionnel Bakata-Katanga. Il aussi appelé la population à faire confiance aux services de sécurité et à dénoncer tout cas suspect.

Un montage, dénonce Katumbi 

Mais l’ancien gouverneur du Katanga, Moïse Katumbi, ne partage pas du tout cette version. Il qualifie même le mouvement séparatiste de montage « pour bouffer de l’argent » de l’Etat congolais.

« C’est une distraction, estime Katumbi, rapporte le magazine La Guardia. Qu’on arrête de déranger la population, que les commanditaires soient interpellés. Le Grand Katanga a besoin de l’unité et même le Congo ».

Pour lui, ainsi, l’affaire Bakata-Katanga cache à peine une manipulation politique.

Le 11 juillet 2019, par ailleurs, les indépendantistes Bakata-Katanga avaient tenté une incursion en périphérie de Lubumbashi. L’opération avait coûté la vie à plusieurs d’entre eux ainsi qu’à au moins deux soldats gouvernementaux.

A chaque anniversaire de la sécession du Katanga, le 11 juillet, Lubumbashi vit en alerte. La ville a fait l’objet, depuis 2009, des attaques des séparatistes. Ils revendiquent l’indépendance de la région du Sud-est de la RDC, démembrée en 4 nouvelles provinces en 2015.

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

You may also read!

Eglise catholique RDC, Lubumbashi, Laurent Monsengwo

« Non, le lycée Lubusha n’a pas été vendu » (Archidiocèse de Lubumbashi)

« Des personnes mal intentionnées ont vendu la lycée Lubusha. » La rumeur a fortement circulé depuis plus d'une

Lire plus...

Le Lualaba veut former les creuseurs artisanaux…

Kolwezi, capitale de la province du Lualaba, a reçu du 25 au 27 juillet, la 37e session du Forum

Lire plus...
Profanation de tombes

Le trésors des Mangeurs de cuivre, et les tombes profanées à Lubumbashi

La misère, sans doute, passe pour le premier facteur qui explique la profanation des tombes qui a mis en

Lire plus...

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders