Inter-Clubs CAF : l’assaut de Mazembe, Vita et DCMP

In Congo profond
Linafoot RDC

Les coupes Inter-clubs de la CAF reprennent ce week-end. Trois équipes de football représentent encore cette saison la RDC. Elles vont toutes évoluer à l’extérieur du pays ce week-end pour le compte de 16e de finales aller.

Le Tout-Puissant Mazembe est exempté du tour préliminaire. Les Corbeaux de Lubumbashi vont entamer la compétition en dehors de leur fief. Ils seront reçus par le club malgache de Fosa Junior, le dimanche à Madagascar.

Mazembe reprend, et vise le titre

Le TP Mazembe, cinq fois champion d’Afrique, à quitté la ligue des champions la saison dernière en demi-finales. Cette année, il vise le titre final africain pour la 6e fois. Cela se prépare en amont avec le recrutement fait (une quinzaine de joueurs de différentes nationalités), de moyens remis en jeu par comité sportif. 

Surtout la présence physique de son président Moïse Katumbi devrait remonter le niveau de l’organisation, espère-t-on. Actuelle leader du championnat national congolais, TP Mazembe Corbeaux a plutôt réussi son début (3 victoires en quatre matches). 

Lire aussi : Le « retour de Trésor Mputu » du TP Mazembe célébré à Lubumbashi

Entre jeunesse talentueuse et vieux gardes expérimentés, anciens et nouveaux joueurs, ce groupe semble aguerri pour courir derrière l’objectif.

Toutefois, jouer face à Fosa Junior, un adversaire inconnu augure un match imprévisible. Et Mazembe a connaissance du passé du genre de match. C’est le cas de Cap United et UD Songo sont maîtrisés.

 Vita-club continue mais ça traîne à démarrer 

Toujours en Ligue des champions, l’As Vita club de Kinshasa fera face au club togolais de Kara de Lomé. Même si son entraîneur Jean-Florent Ibenge a été voir le dernier match de son challenger. Rien ne paraît, cependant, joué d’avance.

Les Moscovites de Kinshasa devraient s’en méfier, admettent les supporters de Lubumbashi. Vita Club n’a pas dépassé la phase de poules la saison passée et voudraient aller loin. 

Toutefois, les Dauphins Noirs ont pas mal des handicaps. Ebtre exode de joueurs cadres et arrivées de nouveaux, il se pose un manque d’intégration, de cohésion, de connexion. Comme les disent les analystes « les automatismes ne sont pas au beau fixe ».

Mutema Pembe face à sa mignonne infortune

C’est pour la troisième fois d’affilée que Dcmp (Daring Club Motema Pembe) participe à  la coupe de la CAF. Éliminés en 2018 par Niefang de Guinée Équatoriale et San Pedro de la Côté D’Ivoire en 2019, les Immaculés ont déçu.

Ils sont sortis lamentablement de leur dernière compétition africaine au point d’être surnommés « 16e rue », à Kinshasa. Pour dire les écartés en 16e de finales. 

Motema Pembe travaille cependant pour mettre fin à ce spectre ainsi qu’à des prédictions plus que négatives à son propos désormais. De moyens investis par l’homme fort de l’équipe, Vidiye Tshimanga, aujourd’hui conseiller à la présidence de la République. Dans la capitale congolaise, ses fans espèrent que cette fois sera la bonne.

Alain Basila

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

You may also read!

Politiciens à surveiller : Kabund, Kabuya, Mwilanya, Shadary

Dans les tensions actuelles en RDC, 4 politiciens brillent par des déclarations possiblement inflammables. Ils ne semblent pourtant pas

Lire plus...

Casser et brûler, étonnante citoyenneté congolaise

A Lubumbashi, à Kinshasa ou encore à Goma, beaucoup de Congolais ont une étonnante facilité à casser et brûler.

Lire plus...
Marie Tumba, Célestin Tunda

Tunda Yakasende usurpe les fonctions de Marie Tumba à Kampala

Un acte ne passe pas inaperçu, et suscite depuis le week-end dernier, l’indignation à Kinshasa. Lors de la visite

Lire plus...

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders