Fridolin Ambongo réunit oppositions et pouvoir

In Opinions

Une si belle image. Le Congo en a encore besoin. Et encore ! Fridolin Ambongo, le tout nouvel archevêque de Kinshasa devient cardinal, sur décision du pape François. Autour de cette figure de l’Eglise catholique nationale, opposants politiques et dirigeants congolais.

Tous ont pris part à la messe au cours de laquelle le pape François a créé cardinal Mgr Fridolin Ambongo, le samedi 5 octobre au Vatican. 

Toutes les divergences mènent à Rome ?

Félix Tshisekedi, le président de la RDC, accompagné de son épouse Denise, étaient à la première loge. Après eux, d’autres dirigeants congolais : Vital Kamerhe, le directeur du cabinet du président. Ou encore, Jeanine Mabunda, la présidente de l’assemblée nationale.

L’ancien premier ministre Samy Badibanga, le candidat malheureux à la dernière présidentielle Martin Fayulu ainsi que son allié Moïse Katumbi ont eux aussi pris part à la messe. Pareil pour Jean-Pierre Bemba et Eve Bazaiba.

Belles images!

L’équipe ainsi réunie, esquisse inévitablement, l’image d’un Congo vraisemblablement nouveau. Celui où, on oserait croire, que tous veulent s’unir pour un, et un pour tous. Quoi de plus encourageant qu’une telle image!

Lire aussi : Tshisekedi-Mukwege et le câlin aux senteurs de l’après Kabila

Surtout lorsqu’on sait que ce Congo, qui peine toujours à sortir de plus de deux décennies des violences de tous genres, savoir s’unir est un bon signe.

D’autant plus encore, que le personnage qui réunit ainsi des acteurs dont les idées divergentes opposent, s’est illustré pour ne pas être un enfant de choeur.

Fridolin Ambongo, l’autre Monsengwo

Les prises de position de Mgr Fridolin Ambongo sur la démocratie, la paix et la justice sociale au Congo, ont parfois heurté le pouvoir. Sous Joseph Kabila, d’abord, puis, sous l’actuel chef de l’Etat Félix Tshisekedi, à propos précisément de l’issue de la dernière présidentielle.

Ainsi, tous les acteurs présents au Vatican pour Ambongo, sont partis soutenir un Compatriote. Plutôt que simplement un ami, un adversaire ou simplement un pasteur. D’ailleurs, beaucoup parmi eux ne confessent pas la foi catholique.

Difficile de ne pas se souvenir des critiques, parfois acerbes, du porte-parole de l’ancien régime, Lambert Pense, contre Ambongo et contre son prédécesseur, le cardinal Monsengwo. Tous les deux, ont cohabité dans la perspective d’une l’alternance à l’archevêché de Kinshasa. Tous les feux faits du même bois ?

Lire : Quiproquo entre Mgr Ambongo et le ministre Mende

Leurs critiques, à tous les deux, les ont classés un moment en position d’adversaires du régime Kabila. Même si, en revanche, ils sont restés une de ces voix très écoutées du Congo, durant la crise autour de l’alternance du pouvoir.

Pourtant, en l’élevant cardinal du Congo, le pape donne l’impression de ne pas réprouver les prises de position de Mgr Ambongo en faveur des pauvres, de la population victime de l’instabilité politique chronique au Congo.

Regarder ce qui unit

Tout le monde le sait, Félix Tshisekedi, Jeanine Mabunda ou encore Martin Fayulu. Ambongo, ils feront avec. Ce dernier restera, lui aussi par ailleurs, marqué par ce soutien historique.

Quel que soit celui qui détiendra une portion du pouvoir au Congo, la morale semble indiquer que tout le monde compte. Toutes les voix comptent.

Religieux, dirigeants ou leaders politiques ou sociaux, le Congo en a assez des querelles. Elles n’ont rien arrangé, jusqu’ici en tout cas. Regarder ce qui unit fera probablement des émules.

Ce qui compte aussi, dorénavant, c’est de surtout transformer une telle occasion en opportunité pour renforcer la conscience nationale. Et, en plus, bâtir une paix et une gouvernance durables.

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

You may also read!

Lubumbashi, toilettes

On adore les fréquenter, pas soigner les toilettes à Lubumbashi

Les humains passeraient un quart de leur vie dans une toilette. Et faisant partie de l'hygiène des familles et

Lire plus...
Lifebuoy, Hyper Psaro

[Sponsorisé] Mains propres pour tous avec Lifebuoy

A l’occasion de la journée de lavage des mains, le 15 octobre 2019, la société Hyper Psaro, de Lubumbashi,

Lire plus...
Sommet Infrastructure

​Des prix Nobel de la paix pour les africains sans la paix en Afrique

D'aucuns pensent que les prix Nobel de la paix attribués aux africains portent un goût amer. Inconcevable pour eux

Lire plus...

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders