Groupes armés en RDC : ADF et May-May n’abandonnent pas

In Actualités
FARD, Groupes armés

La cible de nouvelles opérations militaires dans l’Est de la RDC, les groupes armés congolais et étrangers continuent de narguer l’armée congolaise. Après l’attaque de mardi, une autre a visé nuitamment un village du territoire de Beni, dans le Nord-Kivu, le 5 novembre.

Au total 10 civils, dont 7 femmes, ont péri dans l’attaque, dans la nuit de mardi à mercredi, dans la localité de Kokola. Elle se situe à environ 50 Km de Beni ville, sur la route nationale n°4.  C’est près de la localité d’Eringeti, rapporte Actualite.cd. La région abrite plusieurs groupes armés.

Beni dans le viseur des groupes armés

Les assaillants ont probablement enlevé une fille de 16, restée introuvable après, rapporte Radio Okapi. Ils ont également emporté du bétail ainsi que des volailles.

La société civile explique que les auteurs de ces tueries, supposés rebelles ougandais ADF, ont eu recours aux armes à feu ou aux armes blanches. Mercredi matin, en outre, la situation Kokola a connu une forte tension. Des habitants ont commencé à quitter le lieu, par peur de nouvelles tueries, pour se diriger à Eringeti ou à Oicha, plus au Nord.

Lire : RDC: l’éventualité d’une opération militaire avec les voisins de l’Est fait débat

Toujours autour de Beni, lundi 4 novembre, l’armée a annoncé avoir déjoué deux attaques presque simultanées. Des miliciens May-May ont tenté d’attaquer des positions de l’armée autour de Mbau. Cela, alors que celle-ci  pourchassait les rebelles ougandais ADF auteurs d’une première tentative déjouée.

Offensives de l’armée, « dernière opération »

Le 30 novembre 2019, l’armée a lancé des « offensives de grande envergure » contre tous les groupes armés actifs dans l’Est de la RDC. A l’occasion, le porte-parole de l’armée, le général-major Léon Kasonga, a assuré que cette opération est la dernière.

Lire : Félix Tshisekedi et l’épreuve des groupes armés

Depuis, des habitants apportent leur soutien aux FARDC. Et surtout assurés que l’armée y va sans l’aide sur le terrain des forces étrangères.

Dans le Sud-Kivu, par ailleurs, deux groupes armés ont attaqué un village le 4 novembre. Les May-May et le groupe Gumino ont tué 3 personnes au village de Kirumba. Une localité des hauts plateaux du groupement de Bijombo, dans le Sud-Kivu.

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

You may also read!

Likasi, prison de Buluo

Likasi, Buluo : les autorités réagissent aux conditions exécrables des prisonniers

Les autorités du Haut-Katanga ont réagi, samedi 23 mai 2020 à l'alerte sur les conditions de vie exécrables des

Lire plus...
Jacques Kyabula

Jacques Kyabula, après avoir pleuré le jeune Smith à Lubumbashi

L'image reste pleine de sens et d'émotions. Jacques Kyabula Katwe, gouverneur du Haut-Katanga, regardant entre ses mains une photo

Lire plus...
Insécurité à Kolwezi

Insécurité à Kolwezi : A quand le changement des commandants de la police et de l’armée?

Les députés nationaux du Lualaba, dans le Sud-ouest de l'ex-Katanga, n'y vont pas d'une main mole pour dénoncer l'insécurité.

Lire plus...

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders