« Coup sur coup »: Tu déchires Kabila, je brûle Tshisekedi!

In Actualités
Coup sur coup, Kolwezi

On connaît bien le célèbre « Coup sur coup ». Introduit au PPRD, l’ancien parti présidentiel, par Emmanuel Shadary. Mais samedi 9 novembre, un pas important a été franchi à Kolwezi. Des jeunes du PPRD ont brûlé une effigie du président Tshisekedi à Kolwezi.

Les images choc circulent sur les réseaux sociaux ce samedi soir. Elles montrent des jeunes arborant le drapeau du PPRD en train de brûler une affiche du président Félix Tshisekedi. De quoi rappeler le célèbre « coup sur coup » brandi il y a peu encore.

Une affaire d’effigies des présidents

La scène s’est passée à Kolwezi, capitale de la province du Lualaba. Province que dirige le gouverneur Richard Muyej, un des ténors du parti de Joseph Kabila et chef du parti dans la région.

D’après des témoignages concordants, les jeunes du PPRD ont répliqué à l’action des jeunes de l’UDPS. 

Ces derniers venaient de manifester dans la ville, en soutien à la gratuité de l’enseignement. Décision présidentielle à ce jour controversée par une partie des enseignants qui voudraient une rémunération plus accrue.

Et c’est, chemin faisant, que certains militants ont déchiré une effigie de l’ancien président Joseph Kabila, arborée dans la ville.

Coup sur coup!

Dans leur colère, explique le journaliste Gilbert Kyungu, des jeunes du PPRD ont eux aussi brûlé une effigie du président Félix Tshisekedi.

L’actuel parti présidentiel a la réputation de compter en son sein des militants radicaux et même violents. Pareil aussi en ce qui concerne celui de Joseph Kabila.

Durant la période des tensions avant les élections de 2018, en effet, des propos assez radicaux avaient régulièrement émergé. Y compris des hauts responsables. 

Ainsi, désigné comme secrétaire exécutif du parti de l’ancien président, Emmanuel Shadary avait suggéré aux jeunes de son parti d’agir à la mesure de l’acte posé contre son parti. « On te dit « ta mère ! », réponds « ta mère!», avait-il lancé au cours d’une rencontre du parti.

UDPS vs PPRD

Entre les jeunes de ces deux partis, les tensions se répètent depuis l’alternance du pouvoir entre l’ex président Joseph Kabila et son successeur Félix Tshisekedi.

Lire à propos : 
A Lubumbashi, l’UDPS s’en prend à son allié FCC
Le FCC saura-t-il ralentir Félix Tshisekedi?

Samedi à Kolwezi, les militants de l’UDPS n’auraient pas aimé voir les autorités locales continuer à brandir publiquement l’effigie d’un ancien chef de l’Etat.

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

You may also read!

Politiciens à surveiller : Kabund, Kabuya, Mwilanya, Shadary

Dans les tensions actuelles en RDC, 4 politiciens brillent par des déclarations possiblement inflammables. Ils ne semblent pourtant pas

Lire plus...

Casser et brûler, étonnante citoyenneté congolaise

A Lubumbashi, à Kinshasa ou encore à Goma, beaucoup de Congolais ont une étonnante facilité à casser et brûler.

Lire plus...
Marie Tumba, Célestin Tunda

Tunda Yakasende usurpe les fonctions de Marie Tumba à Kampala

Un acte ne passe pas inaperçu, et suscite depuis le week-end dernier, l’indignation à Kinshasa. Lors de la visite

Lire plus...

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders