Premier bilan de la traque des groupes armés

In Actualités
FARD, Groupes armés

L’armée a, depuis le lancement de la traque des groupes armés dans l’Est, tué 32 rebelles ougandais ADF. Elle a en plus, récupéré des villages que ces rebelles occupaient depuis longtemps.

Au total, l’armée annonce, indique Actualite.cd, 32 morts dont 25 rebelles ADF et 7 soldats congolais parmi les FARDC. Le bilan à mi-parcours de la traque des groupes armés qui a commencé le 30 octobre dans le Nord-Kivu.

Traque des groupes armés, les ADF repoussés

C’est ce qu’a indiqué le commandant des opérations sokola 1, le général Ychaligonza Nduru.

L’armée a aussi conquis plusieurs villages tenus par les rebelles ougandais. Kididiwe, Kadou, Masulukwede, Vemba et P46, passent sous le contrôle gouvernemental.

Combats « corps-à-corps »

Au même moment, dans le Nord-Kivu, des groupes armés dont les ougandais ADF, ont continué d’attaquer des villages et positions de l’armée.

Ces combats, « corps-à-corps », ont eu lieu dans le Nord-Est de la ville de Beni. « Les combats se poursuivent dans la profondeur de Mayangose », a précisé en plus le général Ychaligonza Nduru.

Lire : Groupes armés en RDC : ADF et May-May n’abandonnent pas

Le 30 novembre 2019, l’armée a lancé des « offensives de grande envergure » contre les mouvements armés actifs dans l’Est de la RDC.

A l’occasion, le porte-parole de l’armée, le général-major Léon Kasonga, a assuré que cette opération est la dernière.

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

You may also read!

Goma: Un nouveau vaccin contre Ebola administré

Le 14 novembre, la riposte lance un nouveau vaccin contre Ebola. Annoncé depuis plusieurs mois, il vient soutenir la

Lire plus...

Politiciens à surveiller : Kabund, Kabuya, Mwilanya, Shadary

Dans les tensions actuelles en RDC, 4 politiciens brillent par des déclarations possiblement inflammables. Ils ne semblent pourtant pas

Lire plus...

Casser et brûler, étonnante citoyenneté congolaise

A Lubumbashi, à Kinshasa ou encore à Goma, beaucoup de Congolais ont une étonnante facilité à casser et brûler.

Lire plus...

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders