Ituri : Ville morte en faveur du retour de Jean Bamanisa à Bunia

In Actualités
Bunia, Jean Bamnaisa

La ville de Bunia vient d’observer sa première de deux journées ville morte, le lundi 02 décembre. A l’appel de la société civile, la mobilisation qui devrait se poursuivre le mardi, vise à soutenir le retour du gouverneur de province Jean Bamanisa.

La veille, l’ONG Unadi, active à Bunia et dans l’Ituri, a invité la population à observer deux journées ville morte. Le but étant d’exiger une solution rapide de la part du gouvernement national dans l’affaire de destitution du gouverneur Jean Bamanisa. Cette organisation de la société civile considère, en effet, que la crise en cours dans la province, ne profite en rien à la province de l’Ituri.

Les réactions divergent

Mi-novembre, les députés ont voté en faveur de la destitution du gouverneur Bamanisa. Ils l’accusaient de ne pas respecter l’assemblée provinciale, et de détournement dans une affaire d’or.

Lire : Motions de défiance contre des gouverneurs: une nouvelle ère?

Lundi, la population de Bunia a répondu positivement à l’appel à ne pas sortir travailler. Mais des sources à Bunia ne semblent parfois pas d’accord avec la démarche de l’ONG initiatrice de la mobilisation.  Pour eux, l’Unadi devrait consolider la paix. Plutôt que de se placer en première ligne d’une telle démarche.

« Elle devait appeler à une journée ville morte lors des exactions commises à Djugu, explique la même source. Le fait pour cette structure d’appeler à une ville morte principalement pendant cette période de crise fait croire que Unadi prend parti pour le gouverneur Jean Bamanisa Saidi ».

Beaucoup d’autres leaders locaux ont eux aussi appelé le gouvernement à faciliter le retour du gouverneur. Par ailleurs, certains commerces, des sociétés de télécommunications notamment, ont ouvert ce lundi. Le maire de la ville, contacté par des médias locaux, a indiqué qu’il n’avait pas autorisé le mouvement. Mais que les gens étaient libres de l’observer ou non.

Jean Bamanisa, l’Ituri et le FCC

Jean Bamanisa, ancien gouverneur de la province Orientale dont est issue l’Ituri depuis le découpage de 2015, a de la popularité dans sa nouvelle province. Riche en or et en ressources forestières, notamment, l’Ituri suscite beaucoup d’espoir de développement. Et Jean Bamanisa semble incarner cet espoir.

Lire aussi : Ituri : tensions autour des interpellations par l’armée

Certains habitants considèrent que leur gouverneur est victime d’une tentative de manipulation des dirigeants par des membres du FCC. Mais d’autres mentionnent, par contre, des « erreurs » dans sa gestion. Comme le fait, indique-t-on, de ne pas assez prêter attention à ceux qui ne partagent pas sa vision de la gestion de l’Ituri.

Didier Makal

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

You may also read!

PPRD

Qu’est-ce qui agite tant au PPRD de Joseph Kabila?

Un autre week-end aux déclarations choc. Henry Mova, ancien secrétaire exécutif du PPRD de Joseph Kabila, et son successeur

Lire plus...
Linafoot D1

Linafoot D1: Derbys des égaux à Lubumbashi et à Kinshasa

Pas de vainqueurs dans les derbys congolais de la capitale Kinshasa et de Lubumbashi, 2e grande ville de la

Lire plus...
Fraude douanière, Taxes, Katanga

Redevance minière: Les ONG n’ont pas cherché l’information à la base (Eric Twite)

Au cœur de l’accusation de mauvaise gestion des fonds de la redevance minière, le bourgmestre de la commune de

Lire plus...

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders