Tshisekedi – Kagame : la photo qui dechaîne les passions

In International

Lorsqu’il s’agit du Rwanda et du Congo-Kinshasa, il ne faut pas souvent beaucoup de choses pour que se déchaînent les passions. Cette fois, c’est une photo des présidents Tshisekedi et Kagame qui alimente les débats.

Assis côte-à-côte, on voit dans une ambiance amicale, les présidents Félix Tshisekedi et Paul Kagame échanger une accolade, tous assis, décontractés. Le tout se passe dimanche 8 décembre à Kigali, à un forum de l’Afrique de l’Est.

La naissance d’une polémique

Très vite, l’image fait le tour de la toile. Surtout, il ne s’est pas passé beaucoup de temps avant que naisse une nouvelle « polémique ». Le candidat malheureux à la présidentielle de 2018, Seth Kikuni y va sans détour.

« Je suis indigné, dégouté. Il faut penser au moins aux familles victimes de l’Est depuis 1998 », écrit-il sur Twitter. Pour lui, Kabila était plus sensible à la question rwandaise. « Aux cris, reproches et mécontentement du peuple congolais, dit-il précisément. Il y a des choses qu’il ne ferait jamais en public. »

Cette critique réunit plus d’un millier de commentaires et autant de like.

Photo qui indique une « camaraderie », insiste un internaute. Pour lui, elle sort de l’ordre des « photos de famille », ordinaire dans les rencontres bilatérales.

Une tentative de décrispation ou maladresse?

Le geste du président congolais avec son voisin rwandais passe pourtant, auprès de certains Congolais, comme annonce d’une décrispation du climat tendu entre les deux pays 1998. Cette année-là, le président Laurent-Désiré Kabila entrait en conflit avec ses anciens alliés dans la chute de Mobutu.

L’Ouganda, le Rwanda et le Burundi, armaient ou soutenaient des rébellions contre le Congo. Depuis, le climat est resté souvent tendu, surtout entre le Rwanda de Kagame et Kinshasa de Joseph Kabila. Kigali, en effet, a continué à soutenir des groupes armés selon les autorités congolaises, les ONG et même l’ONU.

Lire aussi | RDC – Rwanda : 22 bornes frontières reconstituées attendues

Que le nouveau président congolais « s’affiche » dans ce contexte avec Paul Kagame, heurte sans doute des sensibilités.

Mais pour le Porte-parole du président, il y a à travers ce genre de geste, l’accolade controversée, de quoi réfléchir calmement, en s’inspirant de l’histoire de plusieurs pays.

« L’histoire du monde charrie ce genre de gestes qui éclairent souvent un avenir figé dans le marbre du souvenir. L’histoire franco-allemande le rappelle », écrit monsieur Kasongo Mwema.

Cette intervention a, par ailleurs, suscité de nouveaux débats. Plusieurs internautes ont fouillé alors dans le passé de l’Afrique du Sud, de l’Allemagne et d’autres pays, pour soutenir le geste de Félix Tshisekedi.

D’autres, en revanche, ont contredit ces exemples, insistant sur l’absence de processus de paix et de justice à propos de ce qui s’est passé entre le Congo et le Rwanda.

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

You may also read!

Criminalité, Lubumbashi, Moïse Katumbi

Retour en force de la criminalité à Lubumbashi

Il faut en finir avec la criminalité à Lubumbashi maintenant. Et c'est la responsabilité des gouvernants. C'est, en somme,

Lire plus...
Fardc, bastion des ADF

Qui veut vraiment aider la RDC à en finir avec les ADF

Retirés dans un coin d'une vaste cour couverte de pelouse. La bière coule, doucement. Et du bar de l'hôtel,

Lire plus...
Glencore, Cobalt

Londres : Glencore visée par une nouvelle enquête pour corruption

Le géant minier Glencore, qui produit cuivre, cobalt et zinc, vient de prendre un nouveau coup dur. Le Royaume-Uni

Lire plus...

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders