Haut-Katanga : les Commissaires spéciaux reprennent du service

In Actualités

Dans la province du Haut-Katanga, les Commissaires spéciaux reprennent du service. Mardi, au cours d’un conseil provincial des ministres, le gouverneur Jacques Kyabula a annoncé leur retour.

Au cours du conseil des ministres qu’il a présidé, Jacques Kyabula a annoncé dès l’entame, les Commissaires spéciaux reprennent leurs fonctions.

En présence de ces derniers, le gouverneur de province a indiqué que les autorités nationales ont accepté ce retour.

« Sur l’ordre de la hiérarchie »

Les commissaires, « sur décision de la hiérarchie, peuvent de nouveau prester au sein du gouvernement provincial », indique sommairement le communiqué final du Conseil des ministres.

Peu après son installation, le gouvernement national avait, en 2019, ordonné de suspendre les postes des Commissaires spéciaux. C’est en raison de la non-conformité à la Loi.

La pratique a souvent servi, depuis 2016 sous Joseph Kabila, aux gouverneurs de contourner la limitation du nombre des membres de leurs gouvernements. 

Lire | Fin des commissaires spéciaux : l’embarras de Jacques Kyabula

La Constitution fixe à 10, en effet, le maximum possible des ministres provinciaux. Mais dans le Haut-Katanga, et dans d’autres provinces du Congo, les gouverneurs ont nommé ces dirigeants qui ont rang de ministres.

Commissaires spéciaux et équilibres politiques

Dans cet article, Congo Durable tenait de ses sources que les commissaires spéciaux devaient quitter leurs fonctions. Ce qui est arrivé, malgré le démenti qui avait suivi cet article, notamment de la part des journalistes proches du gouvernorat de la province.

Visiblement, la question a dû être longtemps débattue à Kinshasa. Une des pistes, c’est que cette décision du gouvernement de suspendre ces postes, avait directement touché le FCC et le CACH.

Ce dernier, par exemple, n’avait plus aucun membre dans le gouvernement, après la suspension. Le FCC lui aussi, à travers son parti phare le PPRD, avait perdu des membres. 

Dans les deux cas, le gouverneur de province était dans l’obligation de réaménager son équipe gouvernementale en vue de reconfigurer l’équilibre politique dans son équipe.

CD

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

You may also read!

USD chevauche Franc Congolais

RDC: ces Experts comptables, experts en fraude fiscale

Dans de nombreuses sociétés à capitaux étrangers, avec des occidentaux ou orientaux comme propriétaires, les experts comptables sont de

Lire plus...
Ordre des médecins, Kolwezi, Richard Muyej

Kolwezi, de KMT à Metalkol : quand la corruption frappe les petits

A Kolwezi, dans le Lualaba, 16 personnes viennent de se déclarer victimes de corruption dans la chute de la

Lire plus...
Prisonniers

Le Haut-Katanga éloigne ses pires criminels de la province

Les autorités de la province du Haut-Katanga viennent de transférer à Angenga, dans l'ancienne province de l'Equateur, plus de

Lire plus...

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders