Covid-19 en RDC : le comble de la légerté!

In Actualités
RDC, Justice, Grève de magistrats, Félix Tshisekedi

La RDC qui n’en a pas encore fini avec son épuisante et longue 10e épidémie d’Ebola, embrasse une nouvelle : le Covid-19. Et voilà quand dans ces tourmentes qui s’enlassent, le ministre de la santé inquiète.

Paresseusement, le Congolais habitué des discours politiques, généralement dévoyés, dirait à propos : n’est-ce pas que la France, l’Italie, les États-Unis ou encore la Chine, pays riches et développés sont touchés par le Covid-19 : le coronavirus?

Un Belge, puis un non-belge : un compatriote 

Mais il suffit d’un minimum de sens critique pour se rendre compte de la légèreté de nombreux Congolais, jusqu’au sein du gouvernement.

En effet, le ministre de la santé Eteni Longondo, a annoncé que le malade sur qui les services de santé détecté le Covid-19 était un Belge. Rapidement, le ministre se ravise, et annonce des instants après qu’il s’agit bien d’un Congolais venu de France.

Sacrée bourde, inutile en plus, pour un si haut responsable de l’Etat. Puisqu’en plus, le ministre citait ses services. Ce qui, de toute évidence, est chose normale.

Recouper ses informations

Mais où le bât blesse, c’est que Eteni Longondo donne l’impression de n’avoir pas recoupé ses informations. Ses services, autrement dit, fonctionnent mal, et lui-même nage dans la farine.

Se tromper, jusqu’à confondre un national à un expatrié, puis la provenance même de la personne malade, suscite beaucoup de questions.

Il est possible, en effet, de ne pas lui faire confiance la fois prochaine qu’il s’adressera à la nation sur cette épidémie. Bien plus, et c’est le plus grave à imaginer : le ministre donne, par ce tâtonnements, l’impression de ne pas maîtriser ce qu’il se passe.

Puisqu’en plus, jusqu’au 24e conseil des ministres en fin de la semaine dernière, la RDC n’avait pas renforcé la surveillance aux frontières. Les vols internationaux, y compris de la Chine vers Lubumbashi principalement, ont continué comme si de rien n’était.

Lire | Cobalt, « minerais stratégiques », l’ère de la RDC ?

Au nom d’un accrochement à l’exportation du cuivre et du cobalt en Chine et ailleurs dans le monde, le gouvernement a pris le risque d’exposer de nombreuses vies à une épidémie dont elle ne peut que péniblement rassurer les populations désormais apeurées, qu’il peut maîtriser.

Covid-19 : la légèreté congolaise

Puisque le plus simple, identifier un malade dont il dit que ses services assurent le suivi depuis son arrivée au Congo, se solde par un triste constat de légèreté. Si donc savoir qui est malade est difficile, qu’en sera-t-il de l’épineuse identification de toutes les personnes qui ont pu entrer en contact avec le faux Belge reconnu enfin Congolais?

S’il avait été au moins un expatrié, cela aurait été aussi imaginablement facile à faire. Mais parmi les 13 millions de Kinois, qui s’alignent le long d’étroits arrêts de bus et s’entassent dans des bus de transport en commun dans la chaleur et les conditions hygiéniques les moins rassurantes, qui saura qui a été en contact avec qui?

Cette histoire, malheureusement, a la triste chance de mettre au grand chose 2 choses : une grave légèreté avec laquelle des officiels gèrent le Congo. Mais aussi, il faut bien se rendre compte simplement d’une incompétence des services censés rassurer les Congolaises et Congolais sur la capacité de leur État à les protéger comme semble bien l’avoir fait la Chine.

Car, dans des circonstances exceptionnelles, on sait bien voir la grandeur et le sérieux des personnes et des organisations.

CD

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

You may also read!

Coronavirus

Coronavirus oblige les dirigeants de RDC à faire leur devoir : « gouverner » (D. Mumengi)

« Il n'y a pas d'expériences négatives pour une vie nationale ». Il n'y a en réalité que des

Lire plus...
Covid-19

Le choix de la chaise comme moyen de lutte contre la propagation du coronavirus

Tenu à l’écart à cause de la maladie à Coronavirus (Covid-19), et conditionné à rester chez moi comme un

Lire plus...
Police, RDC

Lubumbashi : un policier abandonné dans un hôpital

Sylvain Kalubi est ce policier abandonné. Élément de la brigade des mines, il se bat entre la vie et

Lire plus...

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders