Passeportgate : les députés ont-ils plié devant She Okitundu ?

In Actualités, Politique
Passeport

La crise autour du biométrique congolais demeure. Mais jusqu’où ira-t-elle ? Ni le député Juvénal Munubo, auteur de l’interpellation du ministre des Affaires étrangères à l’Assemblée nationale, Léonard She Okitundu, ne le sait. Une chose est sûre : le gouvernement refuse de retirer l’invalidation des passeports semi-biométriques.

Les anciens passeports congolais, semi-biométriques n’auront plus cours légal, c’est décidé. Non pas à partir du 16 octobre comme annoncé au départ par les Affaires étrangères, mais dès le 14 janvier 2018. La rallonge, signe de bonne foi ou d’assouplissement de la mesure, tant le sujet fâche, a été annoncée devant les députés nationaux. Les détenteurs du passeport rendu caduque peuvent l’obtenir en payant 100 USD au lieu de 185.

En attendant le décret, le nouveau passeport coûte 185 USD

Mais avant, il faut un décret ministériel qui concrétise cette réduction. Autrement, les centres de délivrance de passeport ne perçoivent pas encore les 100 USD pour le nouveau passeport. En attendant, les demandeurs à 100 USD « doivent prendre patience », indique le vice-ministre des Affaires étrangères Agée Matembo. C’est bien lui qui annonçait, en septembre, la controversée mesure gouvernementale.

Au-delà de ces mesures, c’est « impossible » de retirer la décision invalidant les passeports électroniques. She Okitundu a préféré le dire en face aux députés, répétant des arguments que l’Union européenne a contredits. Elle a, en effet, souligné dans un communiqué qu’elle compte des pays où les passeports biométriques et électroniques circulent concomitamment.

Lire “Passeport gate : le gouvernement a tâtonné, il avait peur“.

Mais le chef de la diplomatie congolaise ne se laisse pas, pour autant, intimider. « La simple lisibilité à la machine est dépassée comme critère de sécurité. Le passeport semi-biométrique a atteint un niveau inadmissible d’obsolescence technique. Il constitue une menace à la sécurité internationale », a pourtant soutenu She Okitundu.

Une motion de défiance contre She Okitundu

Du coup, la crise se poursuit, et l’Etat le sait et y participe activement. Il aurait, sans doute, voulu voir les porteurs d’anciens passeports s’en féliciter. Mais la surprise, c’est que plusieurs, à l’instar du député Juvénal Munubo, auraient aimé voir le gouvernement délivrer gratuitement les nouveaux passeports aux porteurs d’anciens. D’autant plus que s’il y a invalidation avant terme, c’est au tort du gouvernement qui a décidé de changer. En vain, ce dernier estime vouloir protéger les citoyens des tracasseries.

L’auteur de l’interpellation du ministre des Affaires étrangères, le député Juvénal Munobo, a dans la foulée, déposé une motion de défiance contre le même ministre. Une bataille se prépare, depuis le 9 octobre. Elle opposera les députés dressés contre cette mesure gouvernementale à ceux du pouvoir. La chute de Léonard She Okutundu n’aura peut-être pas lieu, dans une assemblée nationale très acquise au pouvoir. Mais l’affaire fera grand bruit, dans un contexte de crise politique. La publication d’un calendrier électoral qui arrange tout le monde est toujours attendue. Et ce, alors que la CENI demande 504 jours pour organiser les élections. L’affaire fâche déjà. Le conflit sur le passeport pourrait alors se révéler de trop.

Didier Makal

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

You may also read!

Glencore, Cobalt

Production de cobalt : la RDC vise le monopole dans l’artisanat

La RDC entend exercer le monopole sur la production de cobalt. Plus particulièrement, dans le secteur artisanal. C’est ce

Lire plus...
Union sacrée

Kyungu Shimbi : « Le gouvernement Sama peut encore aider F. Tshisekedi à se relever »

En un peu plus de deux ans au pouvoir, Félix Tshisekedi devrait bientôt présenter son deuxième gouvernement. Le Gouvernement

Lire plus...
Mike Hammer

Mike Hammer surexcite les souverainistes de la RDC

C'est une affaire de passion que l'on vit différemment. Mais qui semble susciter des remous. La relation entre l'ambassadeur

Lire plus...

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders