Combien payer à l’ enseignant congolais : 300, 700, 1000 USD ?

In Actualités
Rentrée des classes, Enseignant congolais, Année scolaire

Combien d’argent faut-il à un enseignant congolais en guise d’un salaire décent et un enseignement de qualité : 300, 700 ou 1000 USD ? Congo Durable a posé la question à trois enseignants de Lubumbashi le 2 septembre. C’était à l’occasion de la rentrée scolaire 2019-2020.

Les avis ne sont sans doute pas les mêmes pour tous.  La somme d’argent nécessaire pour un salaire de l’ enseignant congolais est vu différemment. Mais tous ont en commun de souligner le caractère décent d’une rémunération. A la décence, ils lient, en plus, plusieurs facteurs sociaux qui devraient, selon eux, contribuer à un engagement de qualité.

Logement, transport… sécurité sociale de l’enseignant congolais

Simon Kayembe préside le syndicat des écoles conventionnées catholiques dans la commune de Kamalondo, à Lubumbashi. Cet enseignant du primaire, d’une cinquantaine d’années, pense qu’un meilleur salaire devrait résumer simplement une sécurité sociale. Puisque dit-il, le développement de la RDC repose sur l’enseignement, et ce dernier ne peut s’améliorer sans des enseignants sécurisés.

Lire aussi: L’enseignement primaire « Gratuit et effectif dès la rentrée des classes » en RDC

« Dans ce salaire, explique Simon Kayembe, nous voudrions avoir : un logement, le transport les soins médicaux. Et toutes les indemnités possibles », de sorte que l’enseignant puisse « s’en sortir ». Cela veut dire, savoir supporter les charges diverses qui reviennent aux enseignants en tant que parents. « Il faut qu’il sache, dans ce qu’on lui paie, comment payer la scolarité de ses enfants et les prendre en charge », ajoute-t-il.

Quant à Prospère Kibangula, directeur de l’école primaire Chem-Chem 1 de Lubumbashi, il suffit ainsi de rassurer les enseignants. Puis, tout naturellement devrait suivre l’amélioration l’enseignement de base. « Dès qu’il y a cette amélioration, nous pensons on va aussi améliorer la qualité de l’enseignement. Parce que la motivation est nécessaire pour que l’enseignement soit adéquat », explique le directeur.

Le salaire de l’enseignant congolais ?

Alors, combien faut-il payer : 300, 700 ou 1000 USD ? L’enseignant Ilunga Kadi Kaswilo, président du syndicat des écoles catholiques de Lubumbashi, refuse de chiffrer toute rémunération. Il préfère, par contre, rappeler que l’éducation de base est une exigence constitutionnelle. Bien plus, mieux rémunérer ceux qui la tiennent est aussi une obligation légale. Et que pour cela, insiste-t-il, l’organisation devrait reposer sur une planification qui tienne compte de plusieurs facteurs à la fois.

Mais Simon Kayembe, après une courte hésitation, avance un chiffre : 700 USD le mois. « Il pourrait payer à l’enseignant ne fût-ce que 700 dollars. Cela pourrait soutenir quand-même les enseignants », propose Simon Kayembe. Ce serait alors un début d’un salaire décent, recherché durant pratiquement les quatre dernières décennies par quelques 144.000 enseignants des écoles publiques congolaises.

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

You may also read!

Lubumbashi, Shégués, RDC, crise de maïs

RDC Politique : le nouveau gouvernement Jacques Kyabula investi

Le gouverneur Jacques Kyabula a présenté, ce 10 juillet 2024, son programme pour les 5 années à venir à

Lire plus...
Haut-Katanga

Haut-Katanga : Jacques Kyabula a refait son gouvernement provincial

Après son interpellation à Kinshasa par le ministère de l'intérieur, Jacquemin Shabani (le 1er juillet 2024), le gouverneur du

Lire plus...

Lubumbashi : Kitwa Djombo David, le notaire du changement ?

Du haut de ses 27 ans dans les méandres du notariat de Lubumbashi, Kitwa Djombo David est le notaire

Lire plus...

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders