Haut-Katanga : un confinement de 48 heures dans 3 villes

In Actualités
Confinement, quarantaine

La situation épidémiologique dans la province du Haut-Katanga reste préoccupante, au sujet de la Covid-19. C’est en raison de l’augmentation des cas.

L’idée de confinement circule sur les réseaux sociaux depuis une semaine. La province a enregistré une hausse jamais atteinte depuis le début de la crise. L’équipe de riposte a enregistré une trentaine de cas, atteignant la barre 70 cas (72 au total).

Nouveaux cas de Covid-19 à Lubumbashi

Les autorités du Haut-Katanga annoncent, ce mardi 16 juin, 15 nouveaux cas de coronavirus détectés. Cela porte à 87 les cas positifs cumulés depuis mars.

Les investigations ont porté sur 1.316. Et l’équipe de riposte a prélevé 420 échantillons, indique le compte-rendu du conseil de sécurité du jour.

Les autorités annoncent aussi que la province a acquis les capacités pour réaliser des tests de dépistage de COVID-19. Avant, les échantillons étaient envoyés à Kinshasa.

Et le retard, et parfois même des contradictions ont eu lieu sur l’annonce des résultats des tests. Ces disparités ont renforcé le doute dans le chef de plusieurs personnes. Parmi elles, à Lubumbashi, il y en a qui ne croient plus en la maladie.

Un confinement durant 48 heures

C’est à la faveur de la réception du matériel nécessaire de la part du gouvernement national. Avec, insiste le communiqué, l’implication du président Tshisekedi et du Premier ministre Ilunkamba.

Bien plus, des agents de l’INRB ont assuré la formation des agents du Grand Labo de Lubumbashi. Avant, les échantillons étaient envoyés à Kinshasa.

Par ailleurs, le gouvernement provincial annonce une quarantaine de 48 heures dans 3 villes. C’est à Lubumbashi, Kasumbalesa et Kipushi les samedi et dimanche (20-21 juin).

Lire |Coronavirus dans le Haut-Katanga : 10 nouveaux cas à Lubumbashi

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

You may also read!

Jeunesse

Formation militaire obligatoire : les réactions des Congolais

Le ministère de la jeunesse a élaboré un projet de loi qui impose une formation militaire à tout jeune

Lire plus...
Mobutu Sese Seko

Mobutu Sese Seko : une histoire s’efface dans l’Équateur

Dans une végétation rebelle de Gbadolite, se meurent de majestueux palais de Mobutu Sese Seko. C'est une histoire du

Lire plus...
Elections, Lubumbashi, G7

Réformes électorales en RDC : un dialogue de trop?

Il y a encore du temps pour tenir les élections en RDC, mais déjà les tractations ont commencé. Au

Lire plus...

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders