RDC, Covid-19: des tests sont effectués sur les animaux avant l’ouverture des parcs

In Actualités
Covid-19, Coronavirus

C’est quasiment le retour effectif à la vie normale sur l’ensemble du territoire national. Certes, la pandémie de Covid-19 n’est pas encore contenue mais le gouvernement a pensé à déconfiner certains secteurs. Et ce, de façon progressive.

Le domaine du tourisme est concerné par la crise de Covid-19, mais l’on ne se presse pas pour autant. Surtout dans le milieu des parcs nationaux où l’Institut congolais pour la conservation de la nature joue encore la carte de la prudence.

Son directeur général s’en tient à la protection des animaux dont “les testes Covid-19 sont en cours”. Cosma Wilungula pose la condition de réouverture des parcs en précisant que ” s’ils ( tests) sont négatifs, le tourisme s’ouvrira sur nos parcs “.

Des gestes barrières dans des parcs nationaux

Après la déclaration du coronavirus en RDC, les autorités de la conservation de la nature ont décidé de protéger les animaux. Particulièrement les gorilles.

De ce fait, il fallait observer la distanciation sociale de 15 mètres entre l’homme et l’animal. Un contrôle de la température et le lavage de mains avant le départ et après le retour des patrouilles sur les sites.

Les études des experts scientifiques ont démontré que ” la vulnérabilité des primates aux complications médicales qui résulteraient d’un contact avec le virus à COVID-19″ était de moindre marge.

Lire |Risque de Corruption et Covid-19 : l’appel d’une ONG à Lubumbashi et à Kolwezi

Qui plus est, le contact entre l’homme et l’animal a souvent été à la base de plusieurs maladies dont les zoonoses et l’anthropozonoses.

À l’heure du déconfinement des parcs nationaux, Cosma Wilungula et son institution mettront l’accent sur ” les gestes barrières. Gestes qui resteront de rigueur. Pas plus de 20 personnes pendant toute visite”.

Cette précaution vise la protection du personnel à la fois pour sa propre santé et afin d’éviter la propagation de la maladie aux animaux qui sont fragiles.

208 morts des suites de Covid-19

Le 24 mars dernier, le président de la république, Félix Tshisekedi, avait décrété l’État d’urgence sanitaire.

C’était pour fraîner la propagation de coronavirus alors déclaré au pays quelques jours avant.

Selon le dernier tableau épidémiologique de l’équipe de riposte, publié le 26 juillet 2020, la RDC enregistre 8844 cas confirmés de covid-19, 208 décès et 5700 guéris.

CD.

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

You may also read!

Pépinière miombo, verdir les villes

RDC: verdir les villes pour sauver des vies

Le gouvernement de la RDC devrait substantiellement verdir ses villes. C'est pour notamment assurer une bonne santé de la

Lire plus...
L'nsécurité, Lubumbashi

Espaces verts : « le Haut-Katanga n’est pas à vendre »

Depuis un temps, la province du Haut-Katanga connait une série de spoliations d'espaces Verts ou espaces publics. Cette situation

Lire plus...
Bébé singe,

Parc de Virunga: 2 nouvelles naissances dans l’extinction

Depuis 3 jours, deux petits de gorilles crient dans le majestueux parc de Virunga, dans le Nord-est de la

Lire plus...

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders