Linafoot : Le championnat ne démarrera pas à la date indiquée

In Actualités
Ecofoot Katumbi, stade TP Mazembe

La commission de gestion de la Linafoot (Ligue Nationale de football) a décidé de renvoyer le démarrage de son 26e championnat à une semaine soit le 4 octobre. Pourtant initialement prévu le 25 septembre.

Ce n’est pas une première, plutôt une habitude de la Linafoot. Les reports du début du championnat, des matches sont devenus une monnaie courante dans l’organisation de la compétition d’élite du pays. Si le problème de flux aérien a souvent constitué un grand frein à une meilleure organisation, le gouvernement a cependant proposé une voie de sortie.

En effet, lors du conseil de ministres du vendredi 4 septembre dernier, le président de la République Félix Tshisekedi a décidé de la prise en charge de frais des transports des clubs engagés en L1 et L2 durant toute la saison.

Une planification sérieuse

Évidemment que la nouvelle est bien accueillie par les sportifs mais il faudrait une planification sérieuse entre la Linafoot ( instance qui gère le championnat) et la seule compagnie publique d’aviation, puisque les reports et les retards sont récurrents dans les secteurs.

Et le travail d’une telle planification prend du travail surtout que la flotte du transporteur est quasi vide. Raison pour laquelle le championnat ne pouvait commencer à la date identique.

Linafoot, Constant Omari tacle le gouvernement

D’un ton autoritaire avec sa voix roc, Constant Omari s’attend à voir la concrétisation de cette nouvelle promesse gouvernementale.

” Le Chef de l’État a touché un point vital et si le gouvernement l’exécute correctement. Mais la crainte, je le dis et je le répète, c’est le gouvernement (…). Maintenant comme Saint Thomas, je dois voir la réalité sur le terrain”

Les instructions d’exécution de cette décision ont été données par le président de la République, mais le patron de la Fécofa ( Fédération Congolaise de Football Association) reste dubitatif.

” Parce qu’il y’a des dossiers. Quand je vois aujourd’hui, cela fait deux mois qu’un dossier est entrain de moisir dans le cabinet du ministre des finances sur le bus qui est une promesse du Chef de l’État à l’équipe nationale alors que le bus est déjà ici et qu’on nous dise qu’on arrive pas à débloquer les fonds parce qu’il y’a des problèmes de trésorerie” s’inquiète-t-il.

Les stades ne répondant pas aux normes internationales doivent être fermés

Depuis un temps, le pays évolue avec des infrastructures sportives vétustes. Des stades qui ne répondent plus aux normes exigées par la CAF ou la FIFA ” aucun ne se déroulera dans un stade non adapté aux standards internationaux ” avait prévenu Constant Omari.

Dans le contexte actuel, plusieurs stades du pays sont fermés ou en menace de fermeture pour les travaux de réhabilitation et de réfection.

C’est notamment les stades des Martyrs, Tata Raphaël à Kinshasa, Kashala Bonzola à Mbuyimayi, des Jeunes de Katoka à Kananga, le Complexe omnisports Frédéric Kibasse Maliba de Lubumbashi menacé.

Kinshasa et Lubumbashi réunissent à eux deux 80 % des clubs qui jouent le championnat national. Si ses grands stades ferment les portes, il sera difficile d’organiser le championnat national.

Dans le contexte actuel, la bonne volonté de réfection les infrastructures et de prise en charge des frais de voyages des clubs ne suffit. Il faut plus de pragmatisme pour transformer ses bonnes intentions en réalité concrète.

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

You may also read!

FCC

Serment de Hauts magistrats : les tensions montent d’un cran à Kinshasa

En RDC, les Hauts Magistrats nommés à la Cour Constitutionnelle prêtent serment Mercredi 21 Octobre au palais du peuple.

Lire plus...

Haut-Katanga : Gédéon Kyungu défie les services de sécurité

Recherché des services de sécurité Congolais, le chef de guerre Gédéon Kyungu affirme finalement être à Lubumbashi. Il l'a

Lire plus...

Projet de budget 2021: la gratuité de l’enseignement en danger ?

Vendredi 16 Octobre, la 53° réunion du conseil des ministres a adopté le projet de budget 2021. Un projet

Lire plus...

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders