RDC : les ports illégaux fonctionnent bien

In Actualités

Après l’interdiction du gouvernement, les ports illégaux continuent à fonctionner en RDC. Le président de la République en a lui-même fait le constat vendredi 9 octobre.

Cette situation contredit donc la décision qu’il avait prise le 28 Août 2020. A cette date, lors du 46 ième conseil des ministres, Félix Tshisekedi avait ordonné la fermeture des ports illégaux opérant en RDC.

Ports non-autorisés, Kinshasa s’entête-t-il ?

Précisément, le ministre des transports et voies de communication. Ainsi que celui de la justice devraient exécuter la décision du chef de l’État. C’est justement en la répercutant au niveau des provinces pour son effectivité.

Seulement après, les ports non-autorisés continuent à fonctionner. Certains voient dans cette situation de la complaisance de la part du gouvernement. D’autres vont jusqu’à remettre en question l’autorité du chef de l’État.

C’est le cas de Teddy Mukendi. Cet économiste rural de l’Université Évangélique se demande ce que fait le ministre Gilbert Kankonde. « Ça sent la complaisance. Il ne faut pas afficher une attitude de mollesse devant les faussaire. Il faut les sanctionner de manière brutale », dit-il.

Et de Michel Tshibangu qui constate que « il, – chef de l’État-, donne des instructions mais ses instructions ne sont pas suivies… ».

Selon l’ordonnance n°71-307 du 3 décembre 1971, le monopole de l’exploitation du bief maritime revient à la SCTP, Société Commerciale de Transport et des Ports.

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

You may also read!

FCC

Serment de Hauts magistrats : les tensions montent d’un cran à Kinshasa

En RDC, les Hauts Magistrats nommés à la Cour Constitutionnelle prêtent serment Mercredi 21 Octobre au palais du peuple.

Lire plus...

Haut-Katanga : Gédéon Kyungu défie les services de sécurité

Recherché des services de sécurité Congolais, le chef de guerre Gédéon Kyungu affirme finalement être à Lubumbashi. Il l'a

Lire plus...

Projet de budget 2021: la gratuité de l’enseignement en danger ?

Vendredi 16 Octobre, la 53° réunion du conseil des ministres a adopté le projet de budget 2021. Un projet

Lire plus...

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders