Corruption en RDC : faut-il une nouvelle agence que APLC?

In Actualités
Franc Congolais

Un vaste scandale de corruption éclabousse l’Agence de Prévention et de Lutte contre la Corruption. Quelques agents de l’APLC auraient perçu illégalement environ 30 milles dollars d’Acces Bank.

L’ affaire est partie d’une vidéo de cette institution financière. On y voit dument les agents de l’APLC en pleine opération de perception d’argent.

Une somme qu’ils présentent comme paiement d’un acompte sur la caution devant conduire à la mise en liberté provisoire de Arinze.

Le directeur général d’Access Bank qu’auraient irrégulièrement détenu les services de l’APLC. Situation qui a donc tendance à révéler un acte de corruption.

APLC trempée dans la Corruption ?

Depuis, des commentaires foudroyants ont émergé. Parallèlement, des appels à la dissolution de l’APLC se multiplient. C’est à l’image de celui de Joachim Kage Tshiala. Secrétaire exécutif provincial du parti Envol RDC, il pense que l’APLC «est une erreur» à corriger.

Puisqu’officiellement, cette agence est censée lutter contre la Corruption. C’est en vertu de l’ordonnance n°20/013 bis du 17 mars 2020 portant sa création, organisation et fonctionnement.

Ce texte confère même à certains membres de l’APLC la qualité d’officier judiciaire à compétence générale en RDC. Une démarche qui impose le recours aux services des magistrats du parquet compétent. Et ce pour tout acte devant toucher à la mise en œuvre de l’action publique.

Seulement, l’Agence de Prévention et de Lutte contre la Corruption n’a pas compétence d’agir comme parquet. Pas même comme une juridiction de jugement.

Violation de l’ordonnance présidentielle

Un idéal qui manquerait cependant dans la pratique. Puisque la récente affaire d’Access Bank par exemple, viole d’abord les conditions légales de forme et de fond.

Ensuite, elle contraste avec l’ordonnance qui Institute l’APLC. Enfin, elle se « situe à l’antipode de la volonté politique exprimée par le Président de la République de lutter contre la Corruption. Et autres antivaleurs sous toutes leurs formes», a indiqué ACAJ. C’était dans son communiqué de presse publié mercredi 15 décembre 2020.

Lire | UCOFEM sensibilise les journalistes contre la corruption à Lubumbashi

L’ Association Congolaise pour l’Accès à la Justice considère par ailleurs que la corruption ne doit jamais être perçue comme un fait banal en RDC.

Surtout dans un contexte où elle gangrène toutes les sphères de la société congolaise. À propos, l’ACAJ se dit vivement préoccupée par les agissements des agents de l’APLC dans les enquêtes qu’ils ont diligentées auprès d’ACCESS BANK.

Des enquêtes contre APLC

Puisque la procédure engagée contrarie dangereusement la promotion d’une culture de la transparence. Ainsi que de l’intégrité et de la responsabilité dans la vie publique, souligne ACAJ.

Ainsi, cette association recommande vivement aux instances judiciaires de se saisir de ce dossier. C’est pour enquêter, identifier les auteurs et sanctionner conformément à la loi. Position qu’elle a fait savoir dans son communiqué de presse.

De même, l’ACAJ recommande au Coordonnateur de l’APLC, de travailler avec les instances judiciaires. Aussi avec les acteurs de la Société Civile impliqués dans la lutte contre la corruption et la promotion de l’Etat de droit.

L’ objectif étant de l’aider à élaborer des outils d’enquête conformes à sa compétence. Puis, à la procédure pénale congolaise et aux limites des attributions des OPJ.

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

You may also read!

Terrorisme à Beni

Du terrorisme à Beni: la thèse avance de plus en plus

Du terrorisme à Beni, et internationale, en plus. L'idée fait son bon nombre de chemin dans l'Est de la

Lire plus...
Fardc, bastion des ADF

Triste année 2020 pour Beni

L'année 2020 s'est achevée dans les larmes, dans le territoire de Beni, dans le Sud-Kivu. Entre 17 et 22

Lire plus...
Le RAM (Registre des appareils mobiles)

Le RAM toujours incompris en RDC

La taxe sur les téléphone, connue depuis peu sou l'appelant RAM, devrait rapporter quelques 533,5 millions de dollars à

Lire plus...

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders