Cité de Kashobwe, la congolaise très zambienne

In Congo profond
Cité de Kashobwe

A plus ou moins 350km de Lubumbashi, la cité de Kashobwe n’a pas grand-chose de congolais, mise à part sinon l’appartenance au territoire de la RDC. La cité partage sa culture avec la Zambie voisine dont le premier village s’atteint en seulement deux heures de pirogue. Une même tribu de deux cotés de la rivière qui fait frontière entre la RDC et la Zambie, et une même culture. Ce qui en fait un seul peuple.

Nombre d’entre les habitants de Kashobwe ne connaissent les villes de la RDC que de nom.  C’est pourtant leur pays. Certains peuvent atteindre Lubumbashi, et aujourd’hui plus facilement qu’avant. Mais la plupart des adultes ont déjà visité au moins une ville zambienne.

« La Zambie nous donne tout »

À Kashobwe, les commerces s’approvisionnent en Zambie. Les matériaux de construction aussi sont zambiens. Impossible de s’en passer, tant les prix sont plus abordables et la distance plus favorable. C’est à peine quelques produits qui proviennent de Lubumbashi, notamment la bière.

« La Zambie nous donne tout » affirme un tenancier une maison de passage dans la cité de Kashobwe. Tous ses produits, même ceux disponibles en RDC, il préfère les obtenir de la Zambie. « Je ne prendrai pas le risque de tout perdre à cause de l’état de la route qui nous lie à Lubumbashi, la distance et le coût. C’est pourquoi je préfère la Zambie, plus proche et abordable, pour mes approvisionnements ».

Lire | Kazembe Musonda, le mal compris ?

En effet, la Zambie est ici une mère nourricière. Au moins là on peut tout avoir. Par exemple, seul le sol zambien offre des briques de bonne qualité pour des maisons durables. Et à Kashobwe, la population le sait. Puisque, même les arbres pour un chantier ne peuvent venir que de la Zambie. En effet, Kashobwe n’a ou presque que des arbres fruitiers.

Kabaso, « fier d’être congolais et satisfait d’avoir la Zambie à coté », confie que « les caractéristiques du sol de Kashobwe ne permettent pas de produire de bonnes briques. Il faut traverser la Lwapula, payer une poule et un peu de boisson au chef de terre zambien du village qui nous accueille, et là on peut avoir accès au sol et faire cuire des briques à souhait. C’est la meilleure option pour des maisons qui durent ».

Ces filles qui préfèrent les zambiens pour le mariage

Depuis des années, les habitants de Kashobwe accueillent des zambiens autant que la Zambie les accueille. Certains dimanches, des pasteurs et/ou évangélistes proviennent de la Zambie pour les églises de Kashobwe. Dans cette hospitalité partagée, plusieurs zambiens tombent sous le charme des congolaises, et souvent s’en suivent des unions.

« Beaucoup de nos sœurs sont mariées aux Zambiens. Moi-même, c’est là [en Zambie] que je suis établie, parce que mon mari est Zambien. Entre nous aucune frontière ne s’impose. Parfois, les filles préfèrent épouser des Zambiens que rester à Kashobwe », affirme Béatrice Kikoswe, une congolaise mariée en Zambie.

Toute porte à croire finalement que Kashobwe, la terre du palmier à huile, et désormais du riz et du manioc, n’aurait probablement pas sa carrure d’aujourd’hui sans la Zambie. Les échanges sont assez importants et ni Kinshasa ni Lubumbashi ne peuvent mieux proposer à ce jour. Comme quoi, mieux vaut un bon voisin qu’un mauvais frère.

Fidèle Bwirhonde

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

You may also read!

Jean-Marc Kabund

Démission de Jean-Marc Kabund : le compte Twitter compromis?

Vous avez sûrement entendu parler de la démission de Jean-Marc Kabund du poste de premier vice-président de l'Assemblée nationale

Lire plus...
Haut-Katanga, cas suspects de Covid-19

Haut-Katanga : Accusée de détournement, l’assemblée provinciale s’explique

Au Haut-Katanga, le gouvernement provincial déclare avoir payé un 13è mois de salaire, fin 2021. Une faveur accordée aux

Lire plus...
Tech4Mining

« Tech4Mining », opportunité pour les Startups et PME du Katanga (Challenge !)

C’est un challenge que lancent le Ministère congolais du Numérique, la Coopération Allemande (GIZ) et Kinshasa Digital. Le programme

Lire plus...

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders